[Premières Impressions] Prison Architect

Dans un monde qui produit une infinité de prisonniers, il faut des prisons larges et bien sécurisées. Pour construire ces immeubles, un architecte est une nécessité. Êtes-vous prêt à la tâche?

Ce titre par Introversion Software est actuellement en Alpha, quoiqu’il s’agisse de leur dix-huitième Alpha. Pour l’instant, je dois avouer être impressionné par la densité de contenu accessible. J’ai eu la chance d’acheter Prison Architect en rabais pour dix dollars alors qu’il est habituellement à trente et, je le dis et le cri maintenant, je ne suis pas déçu – j’ai déjà passé deux nuits blanches à chercher comment créer une meilleure prison. Bref, après un début difficile – je vous conseille très fortement de faire l’introduction malgré qu’elle est terriblement assommante – je suis accroché!

Prison Architect est un jeu de construction et de gestion avec un côté stratégique et un côté très addictif impressionnant. Il faut dire qu’artistiquement le jeu se veut très minimaliste, ce qui libère beaucoup de temps de production.

pa1
Au départ, le joueur possède trente mille dollars pour construire sa petite prison pouvant contenir quelques criminels. Vous allez rapidement vous rendre compte que c’est très peu parce qu’il faut construire beaucoup! Dans la première journée, vous devez produire vos fondations, votre système d’eau et d’électricité, des pièces pour la cuisine, la cafétéria et pour le directeur de la prison. Il vous faudra engager des cuisiniers, des gardes et, évidemment, le directeur lui-même.

C’est à partir de là que la partie devient intéressante! De nouvelles options se déverrouillent au fur et à mesure que le directeur accepte des options de bureaucratie comme la finance, la médecine, la sécurité, l’éducation, etc. Plus le jeu avance, plus d’options deviennent accessibles! Donc, il faut plus de prisonniers pour pouvoir payer de nouvelles constructions et de nouvelles techniques de garde.

En même temps, il faut surveiller les résidents. Il faut qu’ils aient accès à du sport, des vêtements, un local propre, de la nourriture et des douches. En échange, plus tard, il est possible de faire travailler ses prisonniers ou de les faire étudier pour qu’ils puissent se rééduquer.
Je n’énumérerai pas toutes les options qu’il est possible de découvrir alors que le jeu défile, mais je tiens à dire que pour un jeu indépendant, il y a beaucoup de choses à faire!

Prison-Architect

Le seul problème que je vois est qu’il n’y a pas de mode d’histoire ou de mode défi. En gros, il y a deux manières de jouer : l’introduction et le mode libre. Je n’ai pas encore essayé les modes des autres joueurs, mais j’aurais aimé quelque chose de plus profond avec des problèmes plus fréquents et des défis d’autres architectes.

G9RSs
En rafale, voici mes petits trucs!

• Ne jamais construire sa porte avant que la construction des murs soit faite, même si un des constructeurs est coincé à l’intérieur.
• Pour avoir plus d’argent et construire plus rapidement une grande prison, faites-vous beaucoup d’espace dans une pièce que vous utiliserez comme pièce de détention et remplissez là de prisonniers. Essayer d’en entrer le plus possible et d’acheter beaucoup de gardes. Lorsque votre prison est sur le point d’exploser, vendez-la! Vous aurez plein d’argent pour votre deuxième prison.
• N’hésitez pas à refuser des criminels pendant la construction. Vous ne perdrez pas d’argent pour l’entretien.
• Visez à obtenir ces choses en premier : concierge, salle de rangement, travaux forcés et déploiement. Avec ça, vous pourrez avoir une prison bien propre, vous pourrez fabriquer une salle de lessive, vous pourrez y affecter vos prisonniers, vous déciderez des zones surveillées par les gardes et tous vos matériaux inutilisés seront bien rangés.

C’est tout pour moi. Écrire cet article m’a encore donné envie de jouer! Bon, une autre journée pleine de fatigue demain à l’emploi! Bonne semaine!

Posted In: