[Critique] Game of Thrones: Épisode 1 — Iron from Ice

Cette semaine est débarqué sans doute le plus ambitieux projet de Telltale Games. Pas nécessairement parce que c’est le plus coûteux – je n’ai aucune idée du budget qu’on lui a alloué –, mais certes celui dont la série possède le plus d’amateurs. À mon sens, c’est aussi le plus complexe, considérant le nombre de protagonistes que l’équipe voulait y intégrer. Enfin, le plus important, comment allaient-ils réussir à captiver notre attention en présentant une histoire à la fois parallèle et secondaire à celle qui nous a déjà été racontée?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je suis obligé d’expliquer que l’histoire se déroule parallèlement à l’épisode final de la 3e saison selon la série d’HBO. Vous risquez peut-être de tomber sur des gâcheurs si vous n’y êtes pas encore rendu. Pour ceux qui suivent seulement les livres, cet événement à lieu environ au milieu du 3e livre. Pour bien embarquer dans l’aventure, ça prend donc une bonne connaissance de l’univers.

Synopsis

Ce premier épisode se déroule en plusieurs chapitres, un peu à l’image des livres. Par chapitre, on passe de la perspective d’un personnage à un autre. Tout d’abord, on est plongé dans la peau de Gared Tuttle, un écuyer de la maison Forrester. On se retrouve donc le soir du « Red Wedding » là où les Forrester, amis de longue date des Stark, accompagnent les Frey. Cette soirée vire évidemment au désastre. Lord Forrester et son plus vieux fils y laissent leur peau, mais Gared réussit à s’enfuir. Puis, un peu plus loin, on incarne Ethan Forrester, un jeune homme devenu Roi bien malgré lui, qui doit gérer la crise du nord entre sa famille, les Bolton et les Whitehill. En dernier lieu, on prend la place du personnage de la grande sœur d’Ethan, Mira qui est à King’s Landing. Celle-ci est la servante de Lady Margaery et elle devra user de ruse pour convaincre le roi Joffrey et sa mère d’être clément envers sa famille.

Un événement crucial

Le premier épisode intitulé « Iron from Ice » apporte beaucoup d’excellents éléments qu’on retrouve dans la série Game of Thrones. D’une part, sur le plan de l’histoire, je trouve que le jeu n’aurait pas pu nous amener dans un moment plus crucial que celui-ci – du moins de ce que j’en sais jusqu’ici. On se retrouve exactement le soir où les Frey ont trahi les Stark et on sait très bien ce qui va arriver. Cependant, on est placé dans la peau d’un autre personnage et on voit sa perspective ainsi que les graves conséquences que les événements de cette soirée ont eues sur la famille qu’il sert. Initialement, j’étais inquiet d’être complètement perdu dans l’histoire, mais finalement il y a suffisamment de détails sur les personnages dans le jeu.

101_GOT_Tyrion

Diplomatie ou défiance?

Au niveau de l’histoire, j’aime aussi tous les jeux de politiques qui sont engendrés par le scénario. Il y a une séquence en particulier que j’ai vraiment adorée. Lorsqu’on incarne Mira, Cersei Lannister nous convoque et c’était vraiment satisfaisant de répondre à ces questions en laissant croire qu’on est derrière elle. Alors qu’en fait, le joueur a totalement une autre opinion en tête. Bref, ma bouche disait quelque chose, mais ma tête en pensait une autre afin de soutirer le plus d’avantages du personnage qui nous aborde. Même si c’était dans le rôle d’une fille, c’est là que je me suis senti le plus immergé dans l’univers de Game of Thrones. Ce n’est pas le seul moment, car en incarnant Ethan on peut aussi user de diplomatie. Cependant, on nous laisse le choix d’user de diplomatie, de violence, d’intelligence et évidemment, comme on est dans Game of Thrones, ce n’est pas la toujours la décision la plus noble qui est la meilleure.

101_GOT_CERSEI

Deux fois plutôt qu’une

Après avoir terminé le jeu une première fois, de nombreux choix m’ont laissé perplexe. J’avais l’impression que j’aurais pu prendre des décisions différentes afin de me mettre en meilleure position pour la suite. Cependant, j’y ai joué une deuxième fois et, pour le premier épisode du moins, il n’en est rien. En fait, j’ai fait des choix complètement opposés à la première fois et la situation m’a semblé encore pire. Je trouve ça bien dommage, mais il faudra voir les prochains épisodes avant de se faire une bonne idée. En fin de compte, j’ai quand même trouvé que le jeu offrait vraiment beaucoup de choix importants qui sont différents. Or, comme j’ai maintenant deux sauvegardes bien différentes, je serai en mesure de bien les comparer et de vous donner une meilleure idée plus tard.

Ensuite, un élément que quelques personnes ont décrié, c’est le changement de garde au niveau graphique de Telltale Games. Je suis d’accord que la nouvelle présentation ressort moins bien, mais une approche différente est logique considérant que ce n’est pas tiré d’une bande dessinée. En fait, on a surtout l’impression de jouer dans une peinture interactive. C’est étrange. Je ne suis pas sûr que j’aime ou pas. Par contre, une chose est certaine, on reconnaît totalement les personnages de la série. Que ce soit Cersei, Ramsay, Lady Margaery ou Tyrion, on reconnaît très bien les acteurs. D’ailleurs, on a gardé les mêmes acteurs pour faire les voix et c’est une excellente nouvelle. Enfin, j’ai eu des frissons suite au prologue, car c’est la musique d’intro de la série sur HBO avec un générique très similaire qui est apparu. C’était vraiment génial.

À la hauteur

On peut en conclure que le premier épisode de cette série de six offre exactement ce qu’on s’attend d’un jeu de Game of Thrones : de la politique, de la violence et de la traîtrise. Il raconte jusqu’à présent une histoire intéressante qui nous donne l’impression d’être presque aussi importantes que la principale. En plus, la fin m’a laissé sans mot, même la deuxième fois, et je me mords les doigts en attendant la suite. C’est un deux heures (4 pour les deux fois) que je n’ai pas regretté et qui vont me faire patienter en attendant la saison 5 en avril prochain.

Ma note : 9/10

 Testé sur Xbox One
Offert seulement en anglais
Site web: https://www.telltalegames.com/gameofthrones/

4 Comments

Les commentaires sont fermés.