[Critique] Lara Croft et le Temple d’Osiris

La suite du titre téléchargeable Lara Croft and the Guardian of light vient de sortir sur PC, PSN et XBLA. En jouant à Lara Croft et le Temple d’Osiris, c’est un vent de nostalgie qui s’est abattu sur moi ces dernières semaines. Aussitôt que j’ai lancé ma partie, j’ai replongé dans ce qui m’a plu dans mes premières aventures avec la belle Lara, à l’époque offert sur PC.

Dans Lara Croft et le Temple d’Osiris, on s’embarque dans une aventure sur le thème de la légende d’Isis et Osiris. L’archéologue part en Égypte à la recherche du sceptre d’Osiris en même temps que son rival Carter. Les deux se retrouvent face à leur trésor pour découvrir qu’il s’agit d’une ruse créée par Seth, le frère d’Osiris. Dans l’histoire, on apprend que Seth tua son frère et enferma Isis avec son fils dans un tombeau. Le même dans lequel Lara est maintenant prisonnière. Elle doit retrouver les dix fragments d’Osiris pour réussir à s’échapper vivante de ce qui pourrait devenir son propre tombeau.

13_Screenshot_LCTOO_Entry

Grâce au sceptre, des éléments surnaturels sont présents dans les différents tombeaux visités. En parallèle, nous faisons face à une foule de mécanismes sous forme de casse-têtes que l’on peut résoudre seul ou en équipe avec trois amis. Il faut bien réfléchir avant d’agir mais en observant la disposition des éléments et des pièges dressés devant nous, on voit rapidement ce qu’il faut faire. Les énigmes sont quand même élaborées de manière intelligente. Je pense notamment aux jeux de miroirs pour que notre rayon rebondisse dans le but d’éliminer plusieurs cibles en même temps, ou encore les grosses boules explosives à déposer près d’un mur de pierres afin d’ouvrir le passage vers une nouvelle section du tombeau.

15_Screenshot_LCTOO_Mirror

Parmi les outils disponibles, Lara possède un grappin, des fusils et le sceptre. Des anneaux à enfiler vont améliorer certains attributs spécifiques comme une meilleure attaque ou une protection contre les éléments tels que le feu ou la glace.

Tous les boutons de la manette de la Xbox One sont sollicités. C’est assez laborieux et il faut s’y habituer. Par exemple, pour tirer, on doit viser la cible avec le bâton analogique droit, puis tirer avec RT (sur Xbox One). La visée rend la commande plus difficile en pleine action, notamment contre les gardiens qui sont d’ailleurs assez forts. Une fois les commandes bien assimilées, ça coule tout seul. Étant donné que chaque bouton a sa fonction, on finit par savoir quoi faire. En plus, ça évite les fameux menus de choix pour, par exemple, changer d’arme rapidement. Pratique!

Pour les combats, mon truc est l’utilisation des bombes explosant sur commande et le rayon du sceptre d’Osiris. En jouant, j’ai fait la blague que si Link avait ce bâton, la destruction des pots serait grandement facilitée! hahahaha

SS-Bridge_Battle_Zoom

Lara ressemble un peu à mon souvenir du jeu Tomb Raider: The Last Revelation il y a une quinzaine d’années (déjà!) mais son graphisme en HD la rend bien actuelle. Les cinématiques sont magnifiques et la musique nous plonge dans le jeu comme le ferait un film d’aventures grâce à son orchestre donnant le ton à l’action.

Pour les mordus, un premier contenu additionnel est maintenant disponible. Avec l’ensemble Icy Death, on a accès à un tombeau rempli de nouveaux ennemis. Nous aurons droit à des armes, des bagues et des amulettes inédites. Nous pourrons finalement personnaliser Lara afin qu’elle ressemble davantage à ce qu’elle a l’air dans l’édition 2013 de Tomb Raider.

SS-Khepri_Boss

Au final, Lara Croft et le Temple d’Osiris est vraiment amusant. Le titre balance parfaitement bien la résolution d’énigmes, le combat contre plusieurs ennemis en même temps (petits et gros) et les éléments de plateforme. Le tout amené de sorte que l’on aie toujours quelque chose à faire. Ça coule bien et c’est agréable de faire un tableau dans lequel on sait qu’on en viendra à bout. Bien qu’il soit la suite de Lara Croft and the Guardian of Light, son histoire se déroule de manière autonome sans problème. Pas besoin d’avoir fait le 1er pour apprécier Le Temple d’Osiris. Je le conseille vivement aux amateurs de jeux d’aventures. Pour ma part, je n’ai pas été déçue.

Ma note: 9/10

9_Screenshot_LCTOO_Four_Heroes

PlayStation 4 / Xbox One / PC – en téléchargement
Développé par Crystal Dynamics, édité chez Square Enix
Évalué sur Xbox One
Site officiel: www.laracroft.com 

Posted In:

Les commentaires sont fermés.