[Critique] Life is Strange: épisode 1 – Chrysalis

Le développeur français Dontnod Entertainment nous offre le jeu épisodique Life is Strange. Le premier chapitre vient de paraître et déjà, l’introduction de ce chef d’oeuvre divisé en cinq parties m’a complètement captivée. Voici mes impressions de l’épisode un, intitulé Chrysalis.

Maxine Caufield est une jeune adulte de 18 ans. Étudiante en photographie à l’académie Blackwell d’Arcadia Bay, elle est vouée à un avenir prometteur et son professeur est convaincu de son potentiel. Max est une jeune femme qui ne soulève pas trop la controverse normalement, étant de nature plutôt solitaire et réservée. Mais cela va changer.

LiS_Bathroom_01

Témoin de l’agression de Chloe dans les toilettes des femmes, Max s’élance en tendant le bras vers elle pour stopper l’action. Elle est aussitôt propulsée dans un vortex temporel la ramenant en classe, quelques minutes avant le tragique événement. C’est là que l’étudiante se rend compte du pouvoir qu’elle possède. Elle utilisera sa capacité surnaturelle afin de revenir en arrière et modifier ses actions influençant nécessairement les gens autour d’elle.

Life is Strange 2

Ce pouvoir est exploité par exemple pour convaincre une amie de bouger de son banc de parc car où elle est présentement, un ballon la frappera derrière la tête. On le sait car on voit l’incident se produire. Max recule alors l’horloge afin d’arriver rapidement près de la fille et lui dire de se tasser. Naturellement, on joue avec le temps pour des choses plus sérieuses portant sur l’agression de Chloe et ce que le fait de lui avoir sauvé la vie comporte comme conséquences. Toute la trame du jeu est bâtie autour de ça.

05_Life_is_Strange_CARPARK

Life is Strange utilise la mécanique classique du pointer et cliquer pour les interactions de Maxine avec ce qui l’entoure. Ça fonctionne à merveille. On a vraiment le sentiment d’évoluer dans une histoire interactive. En plus, on décide de la tangente que prend Max dans le scénario. Peut-être parce que je trouve qu’elle me ressemble un peu, je me suis imprégnée de ce personnage. J’ai suivi l’épisode en choisissant ce que moi-même j’aurais fait si j’avais été à sa place. Je sais pertinement que certaines décisions influenceront le cours des événements mais j’ai décidé de les assumer. Je ne referai donc pas le jeu une seconde fois pour voir ce qu’il adviendrait avec un choix différent. Je veux profiter pleinement de mon expérience avec MA Maxine.

02_Life_is_Strange_MAXS_ROOM

Avec Chrysalis, on a l’impression de participer à une série télé pour jeunes adultes avec une introduction dépeignant la vie sur le campus et la conclusion de l’épisode résumant ce que tout le monde est en train de faire. Le tout se déroulant sur un fond musical de style folk, partie intégrante du jeu. J’adore la musique dont la pièce Obstacles interprétée par Syd Matters qui clos ce chapitre. Visuellement, les jeux de lumière sont réussis et les couleurs sont vibrantes. Les scènes près du phare d’Arcadia Bay sont à couper le souffle et font partie de mes panoramas préférés.

Life is Strange donne assez de matériel dans ce premier chapitre pour me faire réfléchir à ce qui peut bien se tramer à Arcadia Bay. J’ai très hâte de savoir si mes théories seront validées dans les prochains épisodes, déjà que certains choix que j’ai faits ont eu une incidence sur la trame globale de celui-ci. Dans une aventure épisodique comme Life is Strange, c’est bon signe. Je suis déjà accro!

Ma note: 9,5/10

Évalué sur PlayStation 4, aussi disponible en téléchargement sur PlayStation 3, Xbox 360, Xbox One et PC.

Disponible en français écrit avec les voix originales anglaises.

Site officiel: http://lifeisstrange.com

Posted In: