[Opinion] La localisation et les jeux qui devraient être localisés

La localisation est essentielle dans le monde du jeu vidéo pour que les amateurs de jeux japonais tels que moi puissent jouir d’une expérience dans un langage que nous comprenons. Heureusement, plusieurs compagnies telles que XSeed, Atlus, NIS America ou encore Level-5 travaillent fort à rendre ces jeux disponibles pour le reste du monde.

Mais le travail de localisation n’est pas chose facile. Il ne s’agit pas simplement de traduire mot à mot le texte japonais. Bien évidemment, la traduction est un élément essentiel et très complexe, puisque le langage japonais est très différent du nôtre et possède plusieurs expressions et phrasés propres à lui. On ne parle pas à ce moment-là simplement de traduction, mais d’adaptation du scénario.

Mis à part la traduction des textes, il y a beaucoup d’étapes avant qu’un jeu puisse s’asseoir sur nos tablettes. La majorité des éditeurs ou des vendeurs vont exiger que le jeu soit non seulement sous-titré, mais aussi doublé dans le langage cible. Il nous arrive de voir certaines exceptions, comme Tales of Hearts R ou Freedom Wars sur PlayStation Vita, pour lesquels seuls les sous-titres sont en anglais.

Le jeu doit souvent repasser dans les mains des programmeurs pour y intégrer le nouveau contenu puisque la plupart des jeux n’ont pas été préparés à la localisation. Si le jeu est prévu pour éventuellement être traduit, les programmeurs vont pouvoir s’assurer que la traduction soit simple à intégrer, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas.

Puis viennent les tests d’assurance de la qualité, l’évaluation (ESRB, PEGI, etc.), le marketing, la livraison… beaucoup d’étapes pour un seul jeu. Legend of Heroes : Trails in the Sky, localisé par XSeed, a pris 9 mois de travail, n’incluant évidemment pas le développement initial du jeu en japonais.

Il y a sans cesse des débats à savoir si les jeux devraient avoir une version physique ou sortir seulement en digitale pour couper les coûts, ou encore à savoir si le jeu devrait contenir les voix traduites ou seulement les voix originales japonaises. La réponse définitive est simple : physique ET digital, et comportant les voix originales ET traduites. Parce que si on limite les options, il y aura toujours quelqu’un qui ne sera pas content. Malheureusement, la solution définitive n’est pas toujours possible, principalement pour des raisons de coût ou de retour sur investissement.

Il va donc sans dire que la localisation est un travail fastidieux et que nous ne pouvons pas espérer voir tous les jeux étrangers faire leur apparition ici (à mon grand désarroi). Il y a tout de même plusieurs jeux que j’espère voir paraître de notre côté dans le futur. En voici quelques-uns, et je vous invite à laisser un commentaire si un jeu que vous désirez voir localisé n’est pas dans cette liste.

Tales of Innocence R (PlayStation Vita)

Originalement paru sur la Nintendo DS en 2007, Tales of Innocence a été réédité pour la PlayStation Vita en 2012. C’est en bon amateur de la série des jeux Tales, ayant joué à toutes les sorties plus récentes, que je désire le voir ici. Malheureusement, le jeu est sorti 1 an avant Tales of Hearts R au Japon, il serait donc étonnant que Namco Bandai permette la localisation d’un jeu plus vieux que son petit dernier. On peut toujours espérer.

Shining Resonance (PlayStation 3)

J’ai bien aimé Eternal Sonata, un jeu dans lequel le monde baigne dans un thème musical, où les armes sont représentées par des instruments. J’ai été déçu du fait que le thème n’était pas exploité lors des combats. Mais Shining Resonance, grâce au système BAND, permet d’utiliser la musique lors des combats. Qui plus est, le jeu contient des dragons. DES DRAGONS. On aime ça les jeux avec des dragons. Mais il y a malheureusement un facteur très important qui fait que le jeu pourrait ne jamais être localisé : Sega qui sont récemment plus réticents.

Yokai Watch (Nintendo 3DS)

Ce RPG, apparemment très inspiré de la série Pokémon, met en avant un jeune garçon qui découvre une montre qui lui permet de voir les Yokai, des esprits surnaturels inspirés du folklore japonais. Nous devons capturer ces Yokai pour les utiliser en combat.

Ce jeu a eu un démarrage plutôt mauvais, mais dès la sortie du dessin animé, les ventes sont montées en flèche. Étant moi-même un grand amateur de Pokémon, je ne détesterais pas voir cette série faire son apparition ici. Le phénomène, s’il est bien amené, pourrait être aussi fort qu’au Japon auprès des jeunes. La série en est actuellement à sa deuxième itération.

La série de Legend of Heroes Kiseki (PC, PS3, Vita)

Depuis l’an passé, Legend of Heroes : Trails in the Sky (Sora no Kiseki) est disponible sur Steam, après l’avoir été sur PSP en 2011, lui donnant ainsi beaucoup de visibilité et accumulant les bons scores sur les sites de critiques de jeux vidéo.

Mais Trails in the Sky est le premier dans la série des Kiseki. Après sa sortie originale en 2004 au Japon est paru sa suite, Trails in the Sky Second Chapter (qui sera disponible au courant de 2015), Zero no Kiseki (Trails of Zero) en 2010 (puis la version Evolution sur Vita en 2012), puis Ao no Kiseki (Trails of the Blue) en 2011 (puis la version Evolution sur Vita en 2014) et Sen no Kiseki 1 et 2 (Trails in the Flash) en 2013 et 2014. Je n’ai malheureusement pu en tester aucun vu mon absence de connaissance du japonais, mais j’en ai entendu dire beaucoup de bien de gens qui ont pu se permettre de les importer dans leurs versions originales. J’ose espérer que la publication de Trails in the Sky sur Steam ouvrira les portes à la localisation de la série en entier.

Phantasy Star Nova (Vita)

Sortie en novembre 2014 au Japon et prévue pour mars 2015 à Taiwan, Phantasy Star Nova est un jeu de rôle pour la PlayStation Vita qui se déroule dans l’espace, dans un univers de science-fiction. Déjà, je trouve que le monde des JRPG regorge de mondes inspirés du moyen âge, mais les bons jeux se déroulant dans un univers futuriste se font plus rares. Un système de combat de type « action » et une personnalisation complète des personnages (tel que vu dans la bande-annonce ci-dessous) font partie des aspects qui m’intéressent de ce jeu. Malheureusement, peu d’informations sont disponibles concernant l’histoire du jeu, mais il n’en est pas moins que j’adorerais pouvoir la découvrir. De plus, si la Vita pouvait offrir plus de jeux, ça ne pourrait pas faire de mal.

Il y a évidemment des dizaines de jeux par année qui ne sont jamais localisés, et c’est normal, bien que ce soit dommage. Cette liste n’illustre que des titres plus importants que j’aimerais bien pouvoir essayer, mais plusieurs autres titres auraient pu faire partie de cette liste. Je vous invite à partager les jeux qui vous intéressent, mais ne sont pas nommés, mais aussi à m’expliquer pourquoi vous croyez qu’ils devraient l’être.

Posted In: