[Critique] Game of Thrones : Épisode 2 – The Lost Lords

Le second épisode du jeu Game of Thrones, intitulé The Lost Lords, est paru un peu plus tôt cette semaine et il ne nous offre aucune seconde de répit. En effet, de nouveaux antagonistes, plus de choix et des revirements inattendus sont au menu alors que l’aventure s’intensifie tranquillement.

L’histoire nous transporte au-delà des mers jusque dans la ville de Yunkai là où Asher Forrester, notre protagoniste, et son amie, la mercenaire Beskha détiennent un prisonnier. Cachés dans une taverne abandonnée, ils se font interrompre par des soldats qui veulent libérer le captif. La situation s’envenime rapidement et nos héros s’enfuient tant bien que mal, mais l’armée de soldats reste à leur trousse.

Parallèlement, Gared Tuttle tente de faire sa place parmi les soldats du « Night’s Watch » au pied du grand mur. Il veut absolument se prouver en tant qu’archer, mais la compétition est féroce. Durant l’épisode, Gared aura la chance de partager quelques moments avec des personnages importants, dont Frostfinger et Jon Snow.

Pendant ce temps, Mira Forrester continue d’essayer d’aider sa famille à distance. Cependant, même la jeune fille se fait des ennemis et il faudra continuer de jouer de fine diplomatie pour mettre toutes les chances de son bord.

En dernier lieu, on ne perd pas de vue ce qui se passe chez les Forrester, à Ironwath, alors qu’un personnage qu’on croyait mort refait surface et nous permet de garder l’œil sur le village. Je vais garder le silence sur son identité, mais disons que ça amène un peu de force à une maison qui en avait bien besoin.

J’adore continuer de jouer le jeu de la diplomatie et d’observer les répercussions que celles-ci ont sur la situation générale. Les nouveaux personnages sont aussi les bienvenus puisque Asher rajoute de l’action et des scènes de combats intéressants. Il nous donne son regard éloigné de la situation alors qu’il se trouve plus proche de Daenerys que de sa famille. Gared nous fait vivre ce que c’est qu’être une nouvelle recrue du Night’s Watch très bien. Il y a beaucoup de rivalité entre les combattants, mais, en fin de compte, tous ces soldats sont nos alliés; nos frères. Mira essaye toujours d’accumuler les Alliés et ses interactions avec Lady Margaery et Tyrion Lannister sont très intéressantes. Le rôle d’une femme est vraiment différent de celui des hommes dans cet univers et c’est un approche que j’adore énormément. Tout est dans les paroles et non dans les poings. Pendant ce temps, les Whitehill continuent de mettre le bordel à Ironwath. Notre nouveau personnage tente tant bien que mal de forger des alliances afin de redonner un peu d’espoir à la maison Forrester. D’ailleurs, il a une discussion vraiment intéressante qui penchera en notre faveur que si on fait des choix de dialogues très judicieux. J’ai bien aimé.

Dans l’ensemble, on ne sent toujours pas que l’histoire prend vraiment son envol. Comme c’est une saison en 6 épisodes, je crois qu’on ne pourra réellement en profiter que lorsque la saison complète sera sortie. Néanmoins, le récit continu d’être représentatif de ce que les amateurs de Game of Thrones obtiennent soit avec la série ou avec les romans. Le jeu est habile pour nous donner l’impression d’être soi-même dans cet univers de Westeros qu’importe le personnage que l’on joue. En fait, chacun semble tenter d’amener un peu de positif au village qu’ils servent, celui d’Ironwath.

Le texte est bien, mais parfois on sent la transition qui ramène deux joueurs ayant choisi des dialogues différents au même point. Alors que les réponses se font de manière transparente, la transition nous donne l’impression que la prochaine scène avait pris en compte qu’on avait fait un choix différent. C’est un peu difficile à expliquer, mais vous allez rapidement le remarquer si vous suivez les dialogues de près. J’ajouterais aussi que dans cet épisode, il semble y avoir plus de choix qui ont ou auront un effet sur l’aventure. Par contre, je trouve que le modèle de Telltale Games commence à stagner et il y aura probablement mieux en termes de scénario et de choix chez d’autres studios. Je pense, par exemple, à Life is Strange qui m’a réellement surpris après seulement un épisode.

En terminant, l’épisode 2 offre encore plusieurs revirements inattendus et des décisions très difficiles à prendre qui, semblent-ils, auront des conséquences importantes. Par contre, selon moi, cet épisode n’a pas eu un impact aussi important que le premier. C’est aussi un peu dommage qu’on ne peut pas avoir des scènes plus poussées avec les personnages principaux de la série. On sent que les développeurs sont obligés de garder une certaine ligne directrice pour ne pas interférer dans l’histoire principale. Si vous êtes vraiment un amateur invétéré de la série, achetez-vous-le, sinon patientez encore quelques épisodes avant de faire le saut dans l’aventure. J’ai senti que la coupure entre les 1er et 2e chapitres a mal servi l’histoire. On verra pour la suite.

Ma note: 7,5/10

La critique du premier épisode: Iron from Ice

Par Anthony Gravel
En anglais seulement
Testé sur Xbox One
Site Officiel: https://www.telltalegames.com/gameofthrones/