[Critique] Kirby and the Rainbow Curse

Par une belle journée ensoleillée, Kirby vaque à ses occupations comme à l’habitude, profitant de la vie. Quand tout à coup, venu d’une autre dimension, une force machiavélique vola toutes les couleurs de Dreamland ! S’échappant de cette même dimension, un pinceau arc-en-ciel magique redonna leurs couleurs à Kirby et Waddle-Dee. Le constat est clair : il faut aller vaincre cette force ténébreuse pour ramener toutes les couleurs à l’univers !

Intro Screenshot 2015-02-22 10-08-22
Toujours aussi adorable !

C’est ainsi que Kirby and the Rainbow Curse propose cette nouvelle aventure au joueur. Dans un jeu de plateforme hors de l’ordinaire, la particularité de ce titre est que tout se contrôle uniquement au stylet dans l’écran du Gamepad de la Wii U, à l’instar de son prédécesseur sur Nintendo DS : Kirby : Canvas Curse. L’idée de base, c’est le stylet : on l’utilise pour tracer des lignes de couleur arc-en-ciel pour déplacer Kirby à travers les niveaux. On peut aussi les utiliser pour bloquer des éléments de l’environnement, attraper des étoiles et faire rouler Kirby dans tous les sens. Le stylet sert aussi évidemment à une foule d’autres choses. Une fois que vous aurez amassés 100 étoiles, Kirby scintillera et vous pourrez lancer une attaque spéciale plus puissante qui lui permettra de détruire les murs de briques ou des ennemis plus coriaces.

L’utilisation n’est pas la seule particularité de Kirby and the Rainbow Curse. Qui dit Kirby parle aussi de pouvoirs spéciaux empruntés et c’est évidemment le cas dans cette itération. Toutefois, Kirby n’a pas son pouvoir habituel « d’avaler » ses ennemis pour copier leurs capacités. Cette fois, c’est le personnage du pinceau arc-en-ciel qui, de temps à autres, sera présent dans un niveau pour « redessiner » Kirby dans une forme particulière. Par contre, ces moments sont totalement scénarisés et il est impossible d’incarner une forme sous notre commandement. En tank, Kirby peut lancer des projectiles sur les ennemis pour détruire tout sur son passage. Son attaque spéciale est d’ailleurs plus que puissante en lancant un super-projectile qui détruit à peu près n’importe quoi. En sous-marin, vous devrez utiliser votre trait arc-en-ciel pour rediriger les projectiles de Kirby sur tous les ennemis. En fusée, Kirby suivra les mouvements de votre trait arc-en-ciel et son attaque spéciale le transformera littéralement en « Bullet-Bill » (pour les initiés, vous comprendrez 😉 ).

Visuellement, Kirby and the Rainbow Curse est parfait. Même après quelques heures de jeu, je ne vois pas de raisons particulières pourquoi Nintendo a recréé l’univers de Kirby en pâte à modeler, mais c’est TELLEMENT réussi. Je n’arrive toujours pas à décrire comment l’univers est sublime. On y croit, on veut jouer avec lui. J’ai le goût d’acheter de la pâte à modeler rose et de faire des personnages de Kirby toute la journée avec les enfants. Rien de moins. Il est adorable. Et c’est évidemment supporté par une magnifique bande sonore qui allie les mélodies classiques remasterisées au goût du jour avec de toutes nouvelles musiques. C’est excellent d’un bout à l’autre. On a même le retour d’un boss classique. Cet arbre qui est présent depuis Kirby’s Dreamland sur Gameboy. La manière de s’y attaquer est évidemment différente, vu la jouabilité unique de ce titre, mais l’arbre est là.

Mais tout n’est pas rose (poutoumtisss) dans le monde de Kirby. Le jeu est excellent, d’un bout à l’autre, mais joindre le début et la fin du titre est relativement court pour un joueur adulte expérimenté. Pour ma part, il m’aura fallu seulement 4 heures pour compléter l’aventure principale à 80%. J’estime que de trouver tous les coffres restants du titre me prendra le double du temps, soit 8 heures. C’est court, même assez court. Évidemment, Nintendo propose ce titre neuf à prix réduit, ce qui n’est pas un hasard. Cette courte durée ne dépend toutefois pas d’un jeu trop facile : j’ai perdu beaucoup de vies, même en direct durant une diffusion sur Twitch. Mais je pense que ce titre vise clairement un public plus jeune. Je me suis donc amusé avec mes enfants, en mode coopératif où les joueurs supplémentaires peuvent apparaitre ou quitter une partie sans interruption (super!). Ma fille de 7 ans aux commandes de Kirby, c’est plutôt « seulement » 5% du jeu qui aura été complété en presque 5 heures de jeu. Histoire de remettre les choses en perspectives…

Le jeu coop est une force évidente de Kirby and the Rainbow Curse. Comme je disais à l’instant, les joueurs supplémentaires peuvent joindre ou quitter une partie sans interruption. Les joueurs supplémentaires (jusqu’à 4 joueurs en tout) peuvent utiliser une WiiMote ou le Wii U Pro Controller pour prendre contrôle d’un Waddle-Dee. Incarnant ce personnage, ils pourront voler temporairement et frapper les ennemis et les objets avec une lance. Ils pourront aussi porter Kirby sur leurs épaules pour le lancer avec puissance. Le jeu coopératif ne comporte aucune facette compétitive : tout ce qui est amassé va au groupe. Vive la coopération, surtout avec les enfants !

Coop Screenshot 2015-02-22 10-15-38
Beaucoup de plaisir en coopération

Alors voilà. Il est un peu difficile de juger Kirby. D’un côté, le titre est très court, environ 4 ou 5 heures pour un joueur adulte expérimenté. C’est peu. Évidemment, Nintendo offre aussi ce jeu à un prix réduit, ce qui rend cette situation bien plus acceptable. Mais c’est surtout avec des enfants que ce titre prend son sens. Sans être difficile, le titre n’est pas très facile malgré son look très adorable et (surtout les enfants) il faudra une bonne dextérité pour bien traverser les niveaux. C’est pourquoi ce titre prend tout son sens lorsqu’on y joue avec des enfants. Pour être honnête, c’est le jeu le plus populaire de la maisonnée depuis que j’y joue. On me le demande constamment. Et vous savez ce qu’on dit : la vérité sort de la bouche des enfants.

Ma note : 8/10

Par Maxime Tremblay

Testé sur Wii U
Disponible en français
Visitez le site officiel : http://kirby.nintendo.com/rainbow-curse/

Kirby and the Rainbow Curse est compatible avec amiibo (Kirby, King Deedeedee et Meta Knight)

Les commentaires sont fermés.