[Aperçu] Bloodborne

Il y a de ces compagnies qui passent toujours sur le radar, peu importe, leurs réalisations. Habituellement, il s’agit d’un excellent signe qui est justifié par leurs dernières créations qui se veulent de très grandes qualités. Pour les amateurs, c’est souvent le genre de jeu qui fait que l’on aime une compagnie plus qu’une autre. Reste que faire partie de l’élite des développeurs apporte son lot de risques puisqu’ils travaillent avec une pression supplémentaire, soit de rendre leur création rentable, vu les millions de dollars investis. Avec Bloodborne, une exclusivité PlayStation 4, FromSoftware ne peut pas rater leur coup. Et voici les raisons qui poussent à croire que la réussite sera de nouveau au rendez-vous.

Pour ceux qui ne connaissent pas, FromSoftware est le studio derrière la série des Souls, soit Demon’s Souls ainsi que Dark Souls 1 et 2. Si vous n’avez jamais eu la chance d’essayer un de ces jeux, je vous les conseille fortement à condition d’être une personne armée de patience. Il s’agit, de l’avis de l’écrivain, des jeux les plus difficiles des dernières années, mais des plus exaltants également. Bloodborne se veut dans la même lignée que ses prédécesseurs. Dès les premières images, il est possible d’y voir l’influence en raison de l’atmosphère sombre et ténébreuse qui semble avoir toujours régné dans leur réalisation. L’ambiance apporte un stress aussi intense que les survival horror pouvaient apportés il y a quelques années. À l’exception qu’il s’agit de la crainte de voir mourir son personnage plutôt que de la peur générée par l’ennemi en face de soi. Pour la première fois, vous vous retrouvez dans une ville, celle de Yharnam, afin de combattre une maladie qui se propage à une vitesse folle. Il faudra donc y trouver un moyen d’y survivre, tout simplement. Cette ville ressemble sans s’y méprendre au style gothique du Moyen Âge dans lequel des personnages emblématiques comme Jack l’Éventreur ont subsisté. Il sera intéressant de connaître l’utilisation des lieux par les créateurs puisque les possibilités sont énormes, avec des bâtiments lugubres, des recoins dangereux et des passages effrayants.

Bien que l’inspiration des Demon’s Souls et Dark Souls soit évidente, une grande différence réside dans ce nouvel opus. Alors que la défense était vitale dans les Souls et qu’il fallait absolument attendre le bon moment avant de passer à l’attaque, Bloodborne préconise l’attaque. En effet, si vous contre-attaquez de manière efficace, vous aurez la chance de voir votre énergie perdue restituée. On se retrouve donc devant un jeu beaucoup plus dynamique que par le passé, ce qui pourrait satisfaire les joueurs qui trouvaient que le rythme des Souls était plutôt lent. Heureusement, le jeu restera à un niveau de difficulté intéressant et représentera un véritable challenge pour la grande majorité des gens. On y retrouvera encore une fois des armes de mêlée afin d’attaquer directement l’ennemi. Bien qu’il semble exister une panoplie d’armes, celle qui se démarque du lot est une scie qui, lorsque rétractée, permet des attaques à courte distance. Elle peut également être allongée pour ressembler à une épée. Puis, vient la grande nouveauté : les armes à feu. Cette diversité permettra au joueur d’user de différentes stratégies pour venir à bout des nombreux monstres. Parce qu’encore une fois, on nous promet des combats acharnés contre des ennemis gigantesques et monstrueux. Je vous le dis, les Boss Fight des Souls sont les plus exaltants que j’ai eus de ma vie et je n’ai aucune crainte que ce sera encore le cas avec Bloodborne.

Comme mentionné plus tôt, le jeu sera de nouveau à un niveau de difficulté plus élevé que la normale. Heureusement, lorsque la tension sera haute et qu’aucune issue ne se présentera, il sera possible de demander de l’aide à d’autres joueurs afin de venir à bout du défi devant soi. Cela ne veut pas dire pour autant que le jeu sera plus facile, seulement que la stratégie sera différente. De plus, il sera encore possible de laisser des messages aux autres joueurs sur leur passage afin de leur donner des astuces, comme cela était possible dans les Souls.

Il va sans dire que Bloodborne constitue un des titres les plus attendus de 2015. En manque d’exclusivité, les gens de chez Sony espèrent sans aucun doute que le jeu augmentera les ventes de leur console de nouvelle génération. Il est bon de voir que des dirigeants d’entreprise considèrent ceux que l’on appelle des hardcore gamers comme étant un segment important pour eux. D’ailleurs, il est possible de le constater avec l’arrivée imminente de Dark Souls 2 sur Xbox One et PlayStation 4. Si le titre est de qualité, vous pouvez être certain que les joueurs répondront positivement et Bloodborne sera un franc succès. Pour ma part, vous pouvez être sûr que le 24 mars est encerclé sur mon calendrier.

Posted In:

Les commentaires sont fermés.