[Critique] The Awakened Fate Ultimatum

C’est pour faire suite à The Guided Fate Paradox que Nippon Ichi Software a créé The Awakened Fate Ultimatum, disponible sur PlayStation 3, décrit comme étant une suite à ce premier. Dans le même style de jeu d’exploration de donjons, il vous laisse choisir votre histoire en vous laissant le choix de vos actions.

Shin Kamikaze, notre protagoniste, est un étudiant sans parent et avec peu d’amis, qui se retrouve contre son gré mêlé à une guerre entre les démons et les anges. Après avoir vu son cœur transpercé par la lame d’un démon, un ange le transporte dans le monde de Celestia dans lequel il se réveille transformé en Dieu. Le processus est simple : son cœur a été remplacé par le Fate Awakening Crystal, un cristal qui lui permet d’avoir les pouvoirs d’un dieu et d’un démon, les pouvoirs du bien et du mal.

Le bien et le mal sont d’ailleurs les éléments principaux du jeu. Parce que même si nous sommes en guerre contre les démons, en travaillant pour les anges, le jeu nous laisse faire des choix qui vont influencer nos pouvoirs des deux côtés de la médaille. Deux filles nous accompagnent tout au long du jeu : Jupiel, ange et sœur cadette de l’Archange Meriel, et Ariael, démone prisonnière des anges, mais scientifique et heureuse de pouvoir travailler sur le Fate Awakening Crystal. Nous aurons des choix à faire entre les deux filles qui nous feront accumuler des points pour augmenter nos pouvoirs du bien et du mal, le bien étant évidemment lié à Jupiel et le mal à Ariael.

Mais ce ne sont pas les seuls choix que nous avons à faire. Le premier choix important se présente lors d’une attaque ennemie. Nous pouvons soit aider les anges blessés (bien), ou attaquer l’ennemi (mal). Ce qui est complexe avec ce genre de choix est qu’aucun n’est nécessairement bien ou mal, puisque les deux ont de bons côtés. Il n’en tient qu’à vous de faire les choix que vous croyez être les bons.

Les niveaux se déroulent en solo dans des donjons à plusieurs étages. Les jeux de stratégie ont pour habitude de nous faire déplacer un personnage à la fois puis de nous faire regarder l’ennemi se déplacer. The Awakened Fate Ultimatum permet d’user de stratégie sans l’attente interminable, alors que pour chaque mouvement de notre personnage, l’ennemi fait son mouvement sans nous faire attendre. Donc pour chaque déplacement d’une case à l’autre, les ennemis se déplacent d’une case. Pour chaque attaque, les ennemis se déplacent d’une case ou nous attaquent à leur tour si nous sommes à leur portée. Il est aussi possible d’utiliser la touche Rond 18px-PlayStationCircle.svg pour accélérer tous les mouvements, donnant ainsi la possibilité de rendre les niveaux très rapides à compléter.

Mais même si le système est très agréable à utiliser, le jeu fera tout pour nous nuire. Dans un premier temps, mourir à l’intérieur d’un donjon ne termine pas la partie, mais nous force plutôt à recommencer le donjon en supprimant tous les objets que nous avions en notre possession. Il est donc important après chaque niveau de mettre nos objets en trop dans notre boîte de stockage pour éviter de tout perdre chaque fois.

Les déplacements permettent à notre énergie et à nos points de compétence de se régénérer, mais aux dépens de nos points d’actions qui descendent et qui nous tue aussitôt qu’ils se vident. Au départ, ils n’ont pas l’air si importants, mais si vous traversez 10 étages d’un donjon sans trouver une pomme, qui permet de régénérer vos points d’actions, il est très probable que vous vous retrouviez à court de points tout juste avant la fin.

J’aimerais pouvoir vous avertir d’être prudent, mais les trappes cachées dans les donjons ne peuvent être découvertes que si vous marchez dessus, pouvant vous blesser, vous empoisonner ou vous infliger plusieurs statuts désavantageux. Mais il est toujours possible que ces trappes augmentent votre vie ou vos statistiques de combat pour un temps limité.

Mais même si ces détails peuvent donner l’impression que le système de jeu est insatisfaisant, il nous force au contraire à user de stratégie tout au long de l’aventure. L’utilisation des modes Dieu et Démon à l’intérieur des donjons est à utiliser avec modération, seulement dans les moments où il est nécessaire de l’utiliser, mais s’en priver mène aussi à une mort certaine. Le jeu propose aussi un système de modification d’armes pour rendre plus puissantes celles que l’on trouve dans les donjons. Encore faut-il ne pas mourir et perdre les armes que nous créons, sans quoi nous devons retrouver les pièces nécessaires à leur fabrication.

Malgré une histoire peu divertissante et moyennement originale et une conception artistique très statique, The Awakened Fate Ultimatum réussit quand même à être très plaisant à jouer. Son système de combat stratégique est un excellent défi à relever qui plaira à ceux qui aiment le grinding, l’entraînement intensif de notre protagoniste pour arriver à nos fins. Mais si vous recherchez la facilité ou encore du fan service, ce jeu n’est pas fait pour vous. Pour les autres, c’est un achat!

Ma note 8.5/10

Par Antoine Bouchard
Exclusivité PlayStation 3
Offert en anglais, voix anglaises et japonaises
Site officiel: http://nisamerica.com/games/awakened_fate_ultimatum/

Posted In: