[Critique] Ace Combat: Assault Horizon Legacy +

Parmi les jeux mis de l’avant lors du récent lancement de la New Nintendo 3DS, il y avait, bien sûr, The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D ainsi que Monster Hunter 4 Ultimate. Alors que ces deux jeux profitent pleinement des nouveautés de la console et que je recommande fortement d’y jouer sur celle-ci, c’est un tout autre titre qui demandait l’utilisation exclusive de cette nouvelle plateforme. En effet, en attendant Xenoblade Chronicles 3D, Nintendo n’offre présentement qu’un jeu de Namco Bandai Games pour justifier entièrement la mise à niveau.

Ace Combat : Assault Horizon Legacy + est une nouvelle édition d’un port du jeu préalablement paru sur la console 3DS en 2011. On se souvient tous de la première année plutôt pénible de Nintendo lors du lancement de sa 3DS. Or, Assault Horizon Legacy faisait justement partie de cette collection passée sous silence. Ce dernier était d’ailleurs, lui-même, un remake du jeu Ace Combat 2 exclusif à la PlayStation en 1997, et qui avait connu un fort bon succès. Malheureusement, on dénote dès les premières minutes qu’il s’agit d’un titre sorti durant la première année de la console portable.

Il n’y a pas grand-chose qui a été changé. En fait, j’oserais même aller jusqu’à demander pourquoi cette version requiert absolument la New Nintendo 3DS. Outre que le jeu profite d’un écran un peu plus large, aucune fonctionnalité supplémentaire n’a été mise de l’avant outre l’implémentation des amiibo. Le deuxième stick sert qu’à faire tourner la caméra sans vraiment offrir un contrôle plus précis pour déplacer notre vaisseau. En fait, on s’en sert plutôt pour viser les ennemis sur une distance un peu plus courte avec nos missiles. Une décision plutôt étrange, car je m’attendais plutôt à ce que ce soit la précision des mouvements qui soit améliorée avec cette nouvelle édition. Ce n’est pas du tout le cas.

Bien que ce soit un peu contre-intuitif de ne pas avoir à se servir du 2e manche, la prise en main se fait tout de même assez aisément. Ce n’est pas trop compliqué de suivre les ennemis et le défi de les anéantir à distance sans que tout soit trop automatisé est très bien. J’aime bien aussi que le jeu nous offre différents bolides avec des spécifications diversifiées et même nos missiles peuvent être ajustés. Bref, au niveau de la jouabilité, ce n’est pas si mal.

Ensuite, visuellement le titre est plutôt minimaliste et ne s’est pas amélioré depuis sa sortie initiale. Les séquences de jeux se déroulent principalement dans les airs où on ne peut voir que le bleu du ciel, les nuages et notre vaisseau qui, somme toute, sont définis correctement. Par contre, on dénote très facilement la pixellisation lorsqu’on s’approche du sol pour bombarder des ennemis. Il y a un manque de peaufinage au niveau des polygones qui font en sorte que toutes les formes sont un peu mal découpées. C’est un aspect qu’on ne remarque pas autant dans d’autres jeux un peu plus récents comme Majora’s Mask ou Luigi’s Mansion. On se serait attendu à un peu mieux.

Au niveau de la narration, je dirais qu’elle est plutôt secondaire et n’a jamais réussi à m’entraîner dans son histoire. Comme on se trouve toujours à faire pratiquement la même chose, c’est difficile de porter attention à celle-ci et de suivre le scénario. On embarque simplement dans une partie, sans trop se casser la tête, en se disant qu’on part à la chasse aux vaisseaux ou aux bases ennemies. Dans l’ensemble, j’ai quand même eu du plaisir à ouvrir ma console et y jouer quelques instants dans le métro à coup de 5 ou 10 minutes. Par contre, c’était difficile de rester accroché pour des périodes plus longues, surtout quand il y a tellement d’autres jeux offerts au même prix sur la console.

Enfin, l’implémentation d’amiibo ne permet que d’ajouter quelques véhicules à l’effigie des personnages de Nintendo ainsi que quelques blocs à la Mario Bros qu’on peut détruire pour des bonus.

Pour récapituler le tout, je trouve que Ace Combat : Assault Horizon Legacy + ne vaut pas du tout son prix de lancement qui est établi à 39,99 $. C’est le genre de titre que je recommanderais peut-être plus à 10 $ sur l’eShop. Au total, vous en avez pour environ quatre heures avec la campagne solo et il n’y a pas vraiment d’élément intéressant pour vous relancer dans le jeu. Pour les amateurs de jeux d’avions qui se cherchent quelque chose de facilement transportable, c’est peut-être une option intéressante sauf si vous avez déjà joué à une des éditions précédentes. Pour un joueur comme moi, il n’y a simplement pas suffisamment de contenu pour que je le recommande dans son format actuel.

Ma note : 5,5/10

Par Anthony Gravel
Exclusivité New Nintendo 3DS
Pas disponible en français
Site officiel: http://www.bandainamcogames.com/