[Critique] Etrian Mystery Dungeon

Amateurs de jeu de rôle sur console portable, soyez aux aguets! Amateurs de « cross-over », soyez-le plus encore! Atlus et Spike Chunsoft ont décidé de joindre leurs forces afin de nous donner une nouvelle licence qui combine la série des Etrian ainsi que celle des Mystery Dungeon, j’ai nommé le jeu Etrian Mystery Dungeon, jeu au titre très recherché, vous en conviendrez.

Pour ceux qui ne sont pas des adeptes d’aucune des deux séries, cela vaut la peine de faire un petit survol afin de savoir à quoi vous attendre. Etrian Odyssey consiste en plusieurs jeux de style « dungeon-crawler » qui sont sortis précédemment sur Nintendo DS et dans lequel vous interprétez une guilde qui traverse la ville d’Etrian, tout cela dans une vue à la première personne. Pour ce qui est des Mystery Dungeon, il s’agit également d’un « dungeon-crawler », mais à la troisième personne cette fois-ci. Plusieurs d’entre vous ont sans doute déjà joué à Pokemon Mystery Dungeon, ce qui peut vous aider à vous faire une idée.

Meneur de votre propre guilde, vous faites comme plusieurs autres aventuriers ont fait avant vous : tenter de dompter les mystères qui sombrent dans les profondeurs de la ville d’Aslarga. En fait, les habitants de cette ville ont décidé de capitaliser sur l’existence de ces donjons et d’en faire une source de revenue qui bénéficient à tous. Restaurants, hôtels et magasins ont été bâtis et pourront même être améliorés au fil de votre aventure. Plusieurs de ces habitants auront des quêtes pour vous et vous aurez le choix de les aider ou non.

On se rend compte rapidement que les développeurs ont choisi des aspects de chacun des deux jeux afin de voir naître ce nouvel opus. En mélangeant habilement les points positifs de chacun, on prend plaisir à y jouer dès la prise en main. Les graphiques sont empruntés à Etrian Odyssey et gardent son air un peu cartoonesque. De plus, le rendu 3D est agréable et permet une meilleure immersion. Pour sa part, le contrôle va plutôt ressembler à ce que Spike Chunsoft a développé avec ces Mystery Dungeon. J’ai surtout aimé les différentes classes qui sont disponibles et que l’on pourra utiliser durant notre périple. En tout, ce ne sont pas moins de 10 classes et chacune a des caractéristiques particulières qui les rendent indispensables à votre équipe. Cependant, il est impossible d’avoir tous ces beaux petits amis avec soi en même temps. Il faut donc choisir les trois autres aventuriers qui vont nous accompagner dans les donjons. N’ayez crainte, les autres personnages augmenteront également de niveau durant votre aventure, ce qui vous permettra de faire des modifications à votre guise. Il faut donc contrôler cette belle petite équipe de quatre et c’est là que les choses se corsent. Il faut choisir un leader et le reste est décidé par l’intelligence artificielle du jeu. Cela donne comme résultat que quatre aventuriers se suivent un derrière l’autre. Heureusement, vous pouvez (et même vous devez!) changer de leader à l’occasion, que ce soit pour parvenir à éliminer un ennemi plus facilement ou parce que vos points de fatigue sont nuls. Parce que c’est une chose qu’il faut garder à l’œil. Ces points vous permettent de vous déplacer, mais ils ne doivent pas tomber à zéro. Il faut donc faire une utilisation éclairée de son équipe en ce qui concerne les déplacements. Il en va de même pour les items ainsi que les compétences de chacun.

Au final, on se retrouve devant un produit de bonne qualité et qui saura plaire à la grande majorité des gens. Pourquoi la grande majorité? Je dirais que la raison principale qui pourrait faire reculer quelqu’un devant ce jeu est son niveau de difficulté. C’est peut-être moi, mais j’ai trouvé le jeu très difficile et cela m’a pris une bonne dizaine d’heures avant de réellement comprendre la mécanique du jeu. Par la suite, la tâche n’a pas été plus facile pour autant, les ennemis étant féroces et les boss encore plus. En fait, je dirais que ce qui fait que l’on peut considérer le jeu comme un véritable challenge est qu’il faut recommencer le donjon du début si vous avez le malheur de voir votre équipe anéantie avant d’avoir complété votre mission. Sur un donjon de plusieurs étages et sur lequel vous avez passé plusieurs dizaines de minutes, il devient frustrant de devoir refaire le tout. Mais cela fait partie du jeu et il faut s’y faire rapidement. Le hasard est également au rendez-vous, ce qui peut frustrer lorsque l’on tente d’obtenir un coffre, mais que celui-ci disparait devant nos yeux, uniquement parce qu’on n’a pas assez de temps pour se déplacer. Une des autres difficultés qui résident, est que le donjon n’est jamais le même, que l’on s’y aventure une fois ou plusieurs fois. Il est donc impossible de connaitre un chemin par cœur et on doit parcourir le tout une nouvelle fois. Heureusement, il est possible de figer les étages grâce à un mur. Il faut par contre faire attention, rien n’indique qu’un ennemi ne pourrait pas faire tomber le mur en question…

Je crois sincèrement que Etrian Mystery Dungeon est un excellent jeu. Cependant, il est clair que les développeurs n’ont pas visé la masse et je crois que seulement les puristes de jeu de rôle y trouveront un intérêt. Pour ces personnes, il s’agit d’un achat fort intéressant en raison des heures à y consacrer, du défi imposant et des grandes possibilités offertes par le titre. En plus, il y aura pas moins de cinq contenus téléchargeables gratuits durant les premières semaines et on y ajoute la bande sonore lors de l’achat. Reste à savoir si vous avez en vous la volonté, la patience et le courage de vivre cette aventure.

Ma note : 8/10

Par Kevin Cormier
Exclusif à la 3DS
Pas offert en français
Site officiel: http://www.atlus.com/etrianmd/

Posted In: