[Critique] Tower of Guns

Le succès de jeu comme Don’t Starve, The Binding of Isaac ou bien Rogue Legacy à remis à l’avant la scène les jeux de type Rogue-Like avec les différentes hybridations disponibles. Tower of Guns fait maintenant partie de cette grande famille et je vous propose aujourd’hui ma critique de ce titre indépendant sur la version  Xbox One.

Un Rogue-Like est tout simplement un jeu qui génère des niveaux et des ennemis aléatoirement et sur lequel la mort est définitive. L’hybridation de ce type de jeu consiste à modifier certains éléments classiques de cette jouabilité unique, par exemple la vue à la première personne pour Tower of Guns.

Grimpez plus haut

Le but de Tower of Guns est très simple, le joueur effectue l’ascension d’une tour dans laquelle de nombreux ennemis l’attendent. Ces derniers sont composés de diverses tours, fixes ou mobiles, qui vous attaquent lorsque vous êtes dans leur champ de vision. Chaque étage de cette tour infernale offre un niveau de difficulté différent.  D’ailleurs chacun des ces niveaux à un thème lié à un environnement bien particulier. On y retrouve le feu, la glace, la terre, etc.

Devenir plus fort

Pour faire face à l’adversité de cette tour,  le joueur dispose d’une seule arme, mais avec des munitions illimitées. Un total de 10 armes sont disponibles et chacune d’entre elles se débloque en effectuant certaines tâches ou défis. À chaque début de partie, le joueur doit aussi choisir une perks, un élément permettant d’avoir un certain bonus tels un triple saut, de la vie supplémentaire, etc. De la même manière que les armes, les perks se débloquent en effectuant certaines tâches spécifiques. Tout au long des affrontements, on récupère de petits orbes bleus qui représentent l’expérience. Ces dernières permettent d’avoir des armes améliorées et beaucoup plus puissantes.

Chaque type d’armes et d’améliorations ont leurs propres utilités. Il n’y a pas vraiment d’armes plus puissantes qu’une autres, chacune d’entre elles a leur propre caractéristiques et c’est au joueur de trouver l’arme qui lui convient. Certaines armes sont plus efficaces à distance, d’autres à proximité, etc. Tower of Guns propose, donc, un aspect personnalisé pour chaque type de jouabilité.

Des salles aléatoires ?

Même si Tower of Guns génère des salles et des ennemis aléatoires ont remarque rapidement qu’il manque un peu de diversité. À plusieurs moments, même en début de partie, on retrouve quelques salles identiques. Même constat dans l’apparition des ennemis qui reviennent sans aucune amélioration ni changement à leur comportement dans presque toutes les salles. Il faut cependant noter que ce titre à été développer par une petite équipe qui a produit son tout premier jeu. En effet, Tower of Guns est développé et édité par Terrible Posture Games, un studio créer par  Joe Mirabello et  Mike Mirabello. Il est, donc, normal de reconnaître les limites de cette petite équipe qui démontre tout de même de belles choses avec ce jeu.

Le seul élément d’ennemis aléatoires intéressant est les salles finales qui comprennent un ennemi beaucoup plus puissant qui joue le rôle de boss. Dans ce cas précis, je n’ai jamais retrouvé le même boss dans les différentes salles du jeu.

Une production artisanale

L’une des particularités fort attachantes du titre est sans aucun doute ses graphismes. Chaque arme, ennemi ou niveau a été dessiné à la main et offre un élément qui permet au jeu de Mirabello de se démarquer des nombreux jeux de ce type disponible sur le marché.  Tower of Guns est très coloré et s’inspire notamment de la patte graphique de jeu comme Borderlands. Cependant, utiliser cette méthode lorsque l’on est un petit studio à ses limites. En effet, les décors se ressemblent de salle en salle due au manque de textures disponible.

Au niveau sonore, la musique a été créée par Mike Mirabello et malgré son originalité, elle ne passera pas à l’histoire. Le rythme est très répétitif et on y prête pas vraiment attention lors qu’on y joue, car elle ne fait pas partie intégrante de l’action. La musique est plutôt là pour complémenter Tower of Guns sans nécessairement ajouter de la profondeur au titre.

Une durée de vie presque infinie ?

Comme tout Rogue-Like, il est très difficile de définir une durée de vie bien précise. C’est au joueur de décider la durée de vie qu’il accorde au titre. Certains joueurs recommenceront de nombreuses fois une partie avec différentes armes et améliorations afin d’ajouter de nombreuses heures de jeu. D’autres préféreront terminer le jeu une seule fois et passer à autre chose. Dans chacun de ces cas, Tower of Guns offre une bonne durée de vie qui comblera ces deux types de joueurs. À noter que le jeu est disponible en solo et qu’aucun mode multijoueur n’est prévu pour le moment, mais si jamais un mode en ligne faisait sont apparition, la durée de vie serait une nouvelle fois rallongée.

Au finale, Tower of Guns réinvente certains éléments des Rogue-Like avec  sa vue à la première personnes, offre un système de combat simple à utiliser et facile à comprendre, propose des graphismes chaleureux et une durée de vie adaptée. Même s’il n’est pas le meilleur jeu de ce type , il mérite tout de même une attention particulière. Le studio Terrible Posture Games a effectué un très bon travail pour un premier titre et devrait offrir, je l’espère, d’autre jeu avec une qualité égale ou plus élevée que Tower of Guns.

Le titre est offert a 20 $ sur la plupart des plateformes, mais est offert gratuitement sur PlayStation 4 pour les membres du service PlayStation Plus pour le mois d’avril.

Ma note 7.5/10

Par Marc-Antoine Bergeron Côté
Critique effectuée sur Xbox One
Aussi disponible sur Playstation 3, 4 et sur PC
Non disponible en français
Visitez le site officiel : http://www.towerofguns.com/