[2ième vie] DriveClub

[2ième vie] est le test d’un jeu vidéo qui a grandement évolué depuis sa sortie. 

DriveClub a été lancé en novembre dernier exclusivement sur PlayStation 4 mais malheureusement, le titre n’a pas été chaudement accueilli par les joueurs et la critique en général. Évidemment, après avoir été reporté plus d’un an après la date d’origine, les joueurs s’attendant à un jeu exceptionnel. Toutefois, le jeu a grandement évolué depuis son lancement et c’est pourquoi je lui accorde aujourd’hui une critique « 2ième vie ».

Vous l’aurez compris, DriveClub est un jeu de course qui focus essentiellement sur les courses en circuits fermés. Les joueurs peuvent former des clubs jusqu’à 6 pilotes et affronter d’autres clubs en équipe. Lorsqu’un joueur progresse dans sa partie solo, il contribue activement au pointage de son club et le fait augmenter de niveau. Voilà ce qui distingue le plus DriveClub de la compétition.

Visuellement, DriveClub est sans conteste le plus beau jeu de voitures sur le marché présentement. Il est plus beau que Forza Horizon 2, plus beau que Need For Speed : Rivals, plus beau que The Crew et même Forza Motorsport 5. Le jeu est simplement magnifique. La modélisation des véhicules et des pistes est incroyable, mais encore plus les effets météo. Le graphisme est d’ailleurs le point fort de ce jeu, sans doute ce qui le distingue le plus de tous les autres, surtout lorsqu’on pousse les effets météo de neige ou de pluie au maximum, la nuit. Dommage que ces effets ne soient pas disponibles dans la campagne solo gratuite…

Courses, météo Screenshot 2015-04-19 15-14-27

Au lancement, Driveclub a été grandement critique parce que plusieurs fonctions de base n’étaient pas fonctionnelles, notamment la majorité des modes en ligne, les effets météo et d’autres aspects. Aujourd’hui, tous ces problèmes sont réglés mais est-ce que Driveclub remplit toutes ses promesses ? Non, malheureusement ce n’est pas le cas.

Essentiellement, le titre ne propose pas assez de contenu. Oh Driveclub offre tout de même quelques pistes et plusieurs véhicules différents, mais en nombre absolu nous sommes bien loin derrière ce que propose la compétition. Par ailleurs, Driveclub n’a pas de caractère propre à lui, rien qui le distingue réellement des autres et je m’explique. Dans chaque jeu de course, il y a toujours des éléments marquants qui font qu’un titre se démarquera des autres. Que ce soit la quantité de contenu incroyable de Forza Horizon 2 ou son monde ouvert, que ce soit les courses effrénées de Need for Speed : Rivals, que ce soit le monde ouvert grandeur nature ou presque de The Crew ou que ce soit le réalisme du pilotage de Forza Motorsport 5, chaque titre se démarque des autres. DriveClub n’a pas d’élément unique.

Le jeu offre de bonnes courses excitantes, un bon effet de vitesse et un graphisme à couper le souffle, certes. Mais peu de variété. Par exemple, il n’existe que 3 types de courses : la course, le contre-la-montre et le drift. Le titre n’est pas une simulation… ni un jeu totalement arcade. Driveclub essaie de se situer plutôt entre les deux mais au lieu d’aller y chercher le meilleur, le titre se retrouve plutôt avec les défauts des deux genres. Le titre n’est pas assez précis pour prétendre être une simulation malgré que son réalisme visuel puisse le faire croire. D’ailleurs, il n’y a aucun dommage possible aux véhicules, si ce n’est que quelques égratignures et quelques bosses. Le titre n’a pas non plus la jouabilité assez permissive pour prétendre être un jeu arcade. À ce sujet, Driveclub s’adresse aux joueurs habitués au genre : si vous n’êtes pas un pro des jeux de course, Driveclub risque de grandement vous déplaire puisqu’il ne propose pas divers modes de difficultés pour permettre aux joueurs novices d’avoir du plaisir plus aisément.

La conduite de DriveClub n’est pas la plus agréable non plus. Celle-ci manque un peu de précision et la physique a tendance à jouer des tours au pilote. Trop souvent, les effets de sous-virage sur les véhicules sont trop prononcés et rapidement vous sortirez de piste alors que vous n’étiez même pas dans une courbe. Ce n’est pas amusant, c’est frustrant. Durant toute l’expérience, j’ai eu bien plus l’impression de me battre contre ma propre voiture plutôt que contre mes adversaires.

Courses, météo Screenshot 2015-04-19 15-14-55

Driveclub omet aussi plusieurs fonctions que les fans du genre apprécient. Modification de véhicules, améliorations, paramétrages, cosmétique entièrement personnalisée… bref beaucoup de manques ici et là. Ce sont tous des détails évidemment, mais lorsqu’on en fait l’accumulation, des détails qui viennent qu’à peser lourd. C’est dommage puisque DriveClub a tout ce qu’il faut pour être un jeu d’exception. Évidemment le joueur pourra dépenser quelques dollars supplémentaires pour avoir plus de courses solo à compléter ou quelques voitures de plus, mais au final l’expérience offerte de base est réellement… de base.

Je peux sembler très dur avec DriveClub et je pense que je le suis aussi, mais lorsqu’un joueur décide de faire l’achat d’un jeu neuf à gros prix, on s’attend à avoir un peu plus de contenu. DriveClub est beau, le plus beau de ce qui existe présentement, mais il doit offrir au-delà du graphisme. J’ai tout de même eu du plaisir, mais j’aurais pu en avoir un peu plus si ce n’était d’une conduite qui manque de précision, d’un engin physique qui ne pardonne pas ou la possibilité de moduler la difficulté au besoin. Sans compter que j’aurais pu avoir du plaisir plus longtemps s’il y avait eu plus de contenu fourni avec le jeu sans devoir miser sur le contenu téléchargeable payant. Bref, DriveClub reste une déception mais la plateforme est bien là pour offrir un bien meilleur jeu dans une prochaine itération.

Ma note : 7,5/10

Par Maxime Tremblay

Exclusif sur PlayStation 4
Disponible en français
Visitez le site officiel : https://www.playstation.com/en-us/games/driveclub-ps4/

3 Comments

    1. Pas tout à fait.

      La météo est disponible seulement dans le mode « libre » mais pas dans la campagne solo fournie avec le jeu. Pour l’avoir dans un package de défis, c’est seulement avec le season pass.

Les commentaires sont fermés.