Pourquoi la qualité de The Witcher 3 sur PC a été réduite?

Les « gamers » sont une espèce à part. Passionnés, connectés : il n’y a pas de consommateur plus proche d’un produit et d’une expérience offerte. Alors lorsque The Witcher 3 a été présenté dans toute sa magnificence dans une démo en 2013, il aurait été presque trop facile de prévoir que des comparatifs seraient faits entre cette démo et la version finale du jeu. Et effectivement, le graphisme a été réduit. Pourquoi mais surtout, est-ce réellement problématique dans l’ensemble ?

Le développement d’un jeu vidéo est complexe. D’un côté, la promo du jeu doit être faite pour créer un « hype », susciter l’envie du joueur et montrer que le projet existe. Le problème, c’est que souvent les premières images doivent être présentées alors même que le développement du jeu n’est pas assez avancé. Alors souvent les premières bandes annonces sont générées à partir de séquences tirées d’un autre engin que celui qui propulsera le jeu en version finale. C’est l’une des choses qui s’est produite avec The Witcher 3.

Comme le souligne Marcin Iwinski dans une entrevue accordée à Digital Foundry, le choix de l’engin a eu un impact notable sur le titre, positif sur plusieurs aspects mais aussi négatif sur d’autres. Le choix de l’engin final a été fait parce que celui-ci était plus versatile dans tout l’univers et qu’il gérait mieux les effets de luminosité, tant le jour que la nuit. Utiliser l’autre engin aurait été possible mais beaucoup de travail aurait été nécessaire sur les lumières dynamiques, un travail colossal pour le petit studio.

D’autres exemples sont notables, comme par exemple la fumée et le feu de la bande annonce. Selon Iwinski, c’est un système global qui aurait tué les PC à cause de la transparence, mais qui fonctionne bien avec l’aide de DirectX 12. Donc, ces effets ont été laissés de côté pour que les ressources puissent mettre des énergies ailleurs.

Qu’en est-il des consoles ? En fait, sans les consoles il n’y aurait pas eu de The Witcher 3.

« If the consoles are not involved there is no Witcher 3 as it is, » answers Marcin Iwinski, definitively. « We can lay it out that simply. We just cannot afford it, because consoles allow us to go higher in terms of the possible or achievable sales; have a higher budget for the game, and invest it all into developing this huge, gigantic world.

« Developing only for the PC: yes, probably we could get more [in terms of graphics] as there would be nothing else – they would be so focused, like if we would develop only on Xbox One or PlayStation 4. But then we cannot afford such a game. »

En clair, CD Projekt ne peut s’offrir un jeu aussi gros et aussi riche que The Witcher 3 sans le marché potentiel trop important des consoles. Ils ne peuvent simplement pas se l’offrir. Évidemment, si le studio aurait focusé uniquement sur la version PC, il aurait pu faire plus beau, mais c’est aussi vrai si le focus avait été mis seulement sur la Xbox One ou la PlayStation 4. Sauf que le studio ne peut s’offrir un tel jeu.

Alors que faut-il retenir de cette situation. D’abord, il est faux de penser qu’un seul facteur peut-être responsable d’une revue à la baisse du graphisme d’un jeu durant le développement. Il existe simplement trop de raisons techniques complexes ou autres raisons qui entrent en jeu. Et le graphisme ultime n’est pas tout : les performances du titre et l’expérience globale sont toutes aussi importantes. Enfin, la faute ne revient pas non plus aux consoles. Il est clair que de supporter une multitude de plateformes différentes complexifie le développement d’un jeu, mais le marché potentiel plus grand laisse aussi espérer de meilleures ventes, et un meilleur budget de développement. Ultimement, supporter ces plateformes peut même assurer le développement d’un jeu même si le travail à effectuer est plus complexe.

Bref, l’histoire de The Witcher 3 aura au moins démontré une chose claire : mieux vaut prendre le temps de bien analyser une situation avant de s’en prendre directement aux artisans.

Liens intéressants sur le sujet :

« CD Projekt tackles The Witcher 3 downgrade issue head on »
« What can we learn from The Witcher 3 « Downgrade » fiasco ?

Posted In: