[Critique] Farming Simulator 15

Après un succès mitigé sur PC, voilà que le simulateur agricole Farming Simulator 15 est maintenant disponible sur Xbox One, PS4, PS3 et Xbox 360. Vous avez toujours rêvé d’être propriétaire d’une ferme, mais vous n’avez pas les compétences pour l’exploiter correctement. Le titre développé par Focus Home Interactive tente de combler votre passion agricole. Je vous propose, donc, ma critique de la version PS4 de Farming Simulator 15.

Tout d’abord, il faut noter que la version console de Farming Simulator n’ajoute aucun nouvel élément au titre original sorti le 30 octobre dernier sur PC.

Devenir un bon fermier

Le but de ce simulateur agricole est très simple. Les développeurs vous proposent deux cartes sur lesquelles vous devez effectuer de nombreuses tâches agricoles telles que l’exploitation de plusieurs types de plantes (mais, soja, etc.), l’exploitation animale (cochon, vache, mouton, etc.) mais aussi une nouveauté de cette édition 2015 la sylviculture. En effet, en plus de pouvoir faire fortune avec la revente d’aliments et de produits agricoles, vous pouvez maintenant vous spécialiser dans le domaine forestier. À l’aide de différents outils et de machines, vous pouvez couper des arbres pour revendre les troncs. Ce moyen est d’ailleurs très efficace pour accumuler de l’argent rapidement. Attention cependant, la sylviculture contient de nombreux bogues et on se fâche rapidement contre les arbres.

N’ayez crainte si jamais vous n’avez aucune connaissance de la licence, les développeurs vous proposent un didacticiel complet et divisé par chapitre pour maîtriser à la perfection votre nouvelle carrière dans le domaine agricole.

Faible contenu

Si la version PC de Farming Simulator comprend de nombreux ajouts disponibles grâce à la communauté, la version console du titre ne permet pas d’obtenir ces ajouts. En d’autres termes, le mode carrière ne propose que deux cartes ainsi que les outils et les tracteurs de base. Dans une simulation comme celle-ci, on s’attend à une grande quantité de contenu ou au moins une version console comprenant certains des mods les plus populaires de la version PC.

Il faut cependant noter que même s’il y a seulement deux cartes de disponible, ces dernières sont très grandes et vous donnerons du fil à retorde si vous activé la fonction permettant à vos récoltes de pourrir.

On ne travaille jamais seul !

Si la version PS3 et Xbox 360 ne contiennent aucun mode multijoueur, celle de la nouvelle génération le propose et c’est l’un des éléments les plus intéressants de Farming Simulator 15. Après quelques heures en solitaire sur le mode carrière, vous êtes vite tenté de créer une partie multijoueur avec vos amis. Il est beaucoup plus amusant de jouer à ce jeu avec d’autres joueurs qui peuvent vous aider dans les différentes tâches. Il est aussi très drôle d’effectuer des courses de tracteurs à travers la carte !

À noter que le joueur qui crée la partie devra être connecté sur le serveur pour que ses amis puissent continuer leur travail. Un peu comme la plupart des jeux permettant de jouer dans des parties privées avec d’autres joueurs. Bien sûr il est tout à fait possible de rejoindre une partie publique, mais sachez que ces dernières sont loin d’être stables et ne propose pas une réelle interaction.

La manette comme outil

Lors d’un portage console d’un jeu comme Farming Simulator 15, l’une des premières questions qui nous vient à l’esprit est si le titre est bien adapté à la manette. Plusieurs jeux ont connu de grands échecs sur console puisque les contrôles n’étaient pas bien adaptés pour une manette de console. Je dois avouer que même si la physique du jeu est loin d’être parfaite, Farming Simulator 15 est beaucoup plus agréable à la manette qu’à la souris et au clavier. Les contrôles sont précis et bien plus rapides que la version PC du titre. On remarque facilement cet aspect en ce qui concerne la sylviculture, qui est presque impossible à bien exploité sur PC dû au touches pas toujours précises. Sur console, la coupe d’arbre, même si elle contient des bogues, est plus facile à maîtriser.

Seul dans le champs

Même si Focus Home Interactive est le seul développeur de simulation agricole, il tente d’année en année de grandement améliorer son titre. Après l’échec de l’opus 2013 et le retour de la série sur la bonne voie avec l’opus 2014, ce nouvel opus de la série Farming Simulator est un pas dans la bonne direction pour l’avenir de la série. 

Farming Simulator 15 est très amusant à jouer en multijoueur avec des amis, propose une simulation très peu exploitée, offre des nouveautés chaque année et s’adapte très bien aux consoles. À noter qu’un option permettant d’accéder directement au magasin de chacune des plateformes est disponible, ce qui veut, donc, dire que du nouveau contenu est prévu par les développeurs.

Même si vous n’êtes pas un expert de l’agriculture, Farming Simulator pourra vous étonner et propose de nombreuses heures de plaisirs. Focus Home Interactive a aussi intégrer plusieurs éléments, comme l’option qui permet d’empêcher la pourriture de nos cultures, qui ajoute à l’expérience personnalisée de chacun.

Ma note 7.5/10

Par Marc-Antoine Bergeron Côté
Critique effectuée sur PS4
Aussi disponible sur PC, Xbox One, PS3 et Xbox 360
Jeu offert en français
Visitez le site officiel : http://www.farming-simulator.com/