La PS Vita maintenant considérée comme « Legacy Platform » par Sony en dehors du Japon et de l’Asie

Durant une réunion avec les investisseurs, Andrew House, président et directeur général de Sony Computer Entertainment’s, a parlé de la PlayStation Vita comme « Legacy Platform » pour tous les marchés, exceptés ceux du Japon et de l’Asie. Qu’est-ce qu’une « Legacy Platform » ? En fait, c’est une façon d’illustrer qu’il n’y aura plus d’investissements majeurs pour cette plateforme désormais, en dehors des efforts pour le Japon et l’Asie.

Durant la dernière année, Sony a multiplié les efforts pour promouvoir sa console portable. Reléguée au statut d’accessoire pour la PlayStation 4 durant les derniers mois, la PS Vita n’a pas su remonter la pente autant que Sony l’avait espéré, ce qui a conduit la compagnie nippone à inscrire des pertes pour ses inventaires de Vita et de PlayStation TV l’an dernier. Dès lors, Sony semble lancer la serviettes pour les marchés nord-américains et européens.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y aura plus de nouveaux jeux pour la PS Vita, loin de là. Les jeux japonais pourront toujours être exportés vers d’autres marchés, mais aussi il faut rappeler que la Vita a un incroyable catalogue et support de la communauté indépendante, ce qui donne une valeur niche très intéressante à cette console portable aux capacités impressionnantes.

Il semble donc que l’histoire de la PSP se répète, encore une fois. Possédez-vous la Vita ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus pour cette plateforme ?

Source : BitParade

Posted In:

4 Comments

  1. Déçu de cette nouvelle mais je m’y attendais bien plus tôt. Dès le lancement, on a vu que les ventes n’était pas au rendez-vous. D’ailleurs ,on se rappelle que Sony avait même décidé d’adapter la Vita avec un écran de moindre qualité pour diminuer le prix. Mauvais marketing, prix trop élevée et ludothèque insuffisante pour le lancement de la console et de ses mois suivants n’ont jamais permis à la console de prendre son envol.

    Pour ma part, j’ai acheté cette console mais ayant comme principe de ne pas investir dans les jeux physiques. C’est à dire que je me contente de télécharger les jeux sur le Playstation Plus gratuit à chaque mois. Pour mes besoins, je trouve ça bien suffisant. Par contre, pour le moment, je n’ai pas trouvé de titres aussi accrocheurs que ceux de la 3DS. Je dois l’avouer, ma Vita prend de la poussière car je l’ai délaissé depuis quelques temps.

    1. C’est la seule console que j’ai jamais revendue en cours de génération. C’était une déception pour moi.

      Ça n’enlève pas du tout que c’est une console aux capacités exceptionnelles, mais y’a un décalage entre la promesse et la livraison.

  2. « Durant la dernière année, Sony a multiplié les efforts pour promouvoir sa console portable. »
    Ils ont oublié la partie importante: sortir des jeux AAA qui ne sont pas des JRPGs. Ils ne font vraiment aucun effort sinon la Vita aurait décollée. Si Sony pouvait ouvrir une branche de localisation pour aider tous les jeux qui sortent au Japon à sortir à l’extérieur du pays, ce serait déjà une grosse amélioration. Mais j’pense ben qu’on peut oublier ça.

    1. Tearaway était un AAA first party, un autre qui n’aura pas rencontré ses objectifs. Les autres efforts ont été de vouloir pousser la Vita comme un accessoire à la PS4 et sortir un modèle plus cheap moins cher. Les ventes ont augmentées mais pas assez malheureusement.

      Et c’est bien dommage, c’est une console d’une grande qualité qui clairement n’a pas rencontré ses promesses initiales.

Les commentaires sont fermés.