[Critique] Mortal Kombat X

Parfois, il arrive malheureusement que des licences que l’on adore se perdent et n’ont alors plus rien n’avoir avec ce qui les a rendus célèbres. Dans de rares cas par contre, la chance nous sourit et nous avons alors droit à un retour en force. C’est ce qui s’est passé avec Mortal Kombat lors du reboot de la série en 2011. Avec l’excellence du titre, les joueurs avaient donc des attentes élevées pour le prochain opus, Mortal Kombat X.

Un des aspects de la série Mortal Kombat est son histoire beaucoup plus développée que la moyenne des jeux de combats. Celle de MKX se déroule 25 ans après la fin du denier et met en scène des combattants phares de la série ainsi que plusieurs nouveaux venus (huit pour être exacte). Cette fois, nos héros doivent contrecarrer les plans de Shinnok et Quan Chi qui tentent de profiter de la destruction de Shao Khan et de la mort de plusieurs des combattants pour régner sur les différents mondes. L’histoire du jeu est racontée dans son propre mode comportant 12 chapitres, chacun d’eux tournant autour d’un personnage précis, et qui consiste en une série de scène d’animation entrecoupée de combats. Certaines animations sont agrémentées de QTE mais ceux-ci n’ont pas à être réussis à 100 % pour continuer la progression. Si dans l’ensemble l’histoire, qui prend environ cinq heures à compléter, est correcte, le choix des personnages sur lesquelles elle se concentre aurait pu être mieux. Si certains des nouveaux venus voient leur histoire bien explorée, d’autres ne reçoivent pratiquement aucune attention. Ceci est d’autant plus dommage que plusieurs chapitres sont utilisés pour certains des combattants les plus connus de la série.

Si une histoire qui se tient est une option dans les jeux de combats, le système de combats lui est incontournable et celui de Mortal Kombat X est le meilleur de la série. Le système ici est le même que celui de MK9, mais beaucoup plus fluide. Encore une fois, les coups que l’on porte et reçoit remplissent notre barre de combat. Une portion de la barre permet de faire des coups spéciaux augmentés, deux de briser le combo de notre opposant et trois de réaliser les attaques X-Ray qui sont toujours aussi violentes et douloureuses. À ce système se joignent les interactions avec l’environnement qui ont été amenées dans Injustice God Among Us.

Au niveau des combattants, le jeu nous en propose 24 de base (d’autres seront disponibles en DLC). Comme je le mentionnais plus tôt, MKX nous offre huit nouveaux guerriers. Parmi ceux-ci, seulement deux m’ont vraiment déçu, Ferra/Tor qui est le tank lent de service et Jacqui Briggs qui est simplement une version féminine de son père et qui ne se démarque pas vraiment de lui. Par contre, je dois dire qu’Erron Black et D’Vorah m’ont agréablement surpris et qu’ils sont les 2 personnages avec la jouabilité la plus intéressante. Si 24 combattants sont déjà une bonne offre, les variations des combattants triplent le nombre de possibilités disponibles. En effet, la grande nouveauté de Mortal Kombat X est que chaque combattant à maintenant trois variations distinctes avec leur propre liste de coups et jouabilité. Par contre, les coups classiques des combattants comme le harpon de Scorpion ou la boule de glace de Sub-Zero sont toujours disponibles dans les trois versions à quelques exceptions près. Ces variations consistent principalement en version défensive, une d’attaque et une spéciale de chacun des personnages. J’ai d’ailleurs remarqué que les 2es variations des combattants (celle sélectionnée par défaut à l’écran de sélection) sont celles qui ressemblent le plus à leur version de MK9 et est donc la plus facile à apprivoiser pour les débutants.

Si Mortal Kombat avait réintroduit les Babality/Friendship, Mortal Kombat X lui ramène les Brutality. Pour ceux qui n’ont jamais joué aux anciens MK, les Brutality étaient des combos complexes que l’on réalisait à la place d’un Fatality et qui finissaient par l’explosion de notre adversaire. Dans MKX, elles ont complètement été repensées. Chaque combattant possède 5 ou 6 Brutality qui doivent être débloquées (sauf la première). Pour les réaliser, il faut tout d’abord remplir certaines conditions lors du combat, par exemple réussir un coup spécial cinq fois ou bien avoir notre santé à plus de 50 %. Une fois ces conditions remplies, les Brutality sont déclenchées en portant le dernier coup du combat avec un coup spécial précis. Le coup sera alors tellement fort qu’il mutilera votre adversaire. Prenez aussi note que des Brutality sont liés à des variations, ces dernières étant indiquées dans la liste des mouvements des personnages. Finalement, on ne peut passer à côté des Fatality. Encore une fois, ces derniers sont sanglants et pourraient ne pas convenir à certaines personnes. En fait, MKX offre sans contredit les plus violents Fatality de toute la série et j’ai bien hâte de voir s’ils pourront aller plus loin à l’avenir.

Outre le mode histoire, les principaux modes solos de Mortal Kombat X sont les modes Faction War et Towers. MKX introduit le concept de factions et cinq sont offertes, Lin Kuei, White Lotus, Special Forces, Black Dragon et Brotherhood of Shadows. Lorsque l’on commence le jeu, on doit choisir une de ces 5 factions. Chaque combat que l’on fait nous rapporte de l’expérience pour monter de niveau dans notre faction afin de faire de celle-ci la meilleure. La particularité de ce mode est qu’il est persistant, c’est-à-dire que tous les joueurs dans le monde y participent en même temps. Chaque semaine, la faction « gagnante » reçoit un « prix ». Si l’idée de base à du potentiel, la réalité est que faire partie d’une faction n’importe vraiment pas grand-chose si ce n’est les Faction Kill, des sortes de Fatality pas très intéressant propre à chaque équipe.

L’autre gros mode du jeu est le mode Towers. Dans celui-ci, il nous est possible de battre différents types de tours. Les principaux sont Klassic (le mode arcade), Test Your Might, Test Your Luck (qui remplace en quelque sorte le mode Tour des défis de MK9) et qui ajoutent des conditions particulières aux combats. Finalement, les Living Towers (tours vivantes) sont un mélange entre le type Klassic et Test Your Luck. Ce mode qui demande une connexion internet offre des tours qui sont modifiées par heure, journée ou semaine. À noter que les Premier Towers (celles par semaine) ont parfois des thématiques et sont aussi utilisés pour permettre d’essayer les combattants DLC. Le dernier mode solo que je dois mentionner est la Krypte. Bien qu’il permet encore une fois de débloquer du contenu (Brutality, costumes, etc.) avec les Koins que l’on reçoit grâce à nos combats, son look a complètement été revu et il maintenant devenu un jeu d’exploration à la première personne.

Du côté multijoueur, les modes offerts sont essentiellement les mêmes que ceux offerts dans MK9, match 1vs1, match équipe contre équipe et roi de la montagne. Ce dernier mode permet à des groupes de huit joueurs de s’affronter pour voir qui est le meilleur. En effet dans ce mode rappelant les arcades, on continue de jouer tant que l’on gagne, les autres joueurs tentant ainsi de nous déloger. Lors des combats, lest autres joueurs qui regardent, peuvent interagir entre eux à l’aide d’avatar. Ils peuvent également réagir au combat en direct en encourageant les combattants. Le mode Tower, lui consiste à réunir un groupe de joueur pour vaincre une tour dans un temps précis avec le meilleur score. Si plusieurs personnes ont mentionné qu’ils avaient eu des problèmes de latence en multijoueur, le seul problème dont j’ai été victime est le temps parfois très long pour trouver des adversaires.

Lors de la sortie de Mortal Kombat, plusieurs joueurs avaient mentionné comme point faible (avec raison) le design des combattants. Heureusement, ce n’est plus du tout le cas dans Mortal Kombat X. Premièrement, le passage sur nouvelle génération est tout à fait réussi et nous offre un graphisme excellent à tout le niveau particulièrement en ce qui concerne les décors. Pour ce qui des personnages leurs mouvements sont extrêmement fluides et leur design est excellent. La plus grande amélioration de ce côté a sans équivoque le visage des combattants spécialement ceux des combattantes. Toujours au niveau des combattantes, leurs mensurations ont été modifiées pour être plus réalistes. Pour ce qui est du côté sonore, le jeu est bien. Les comédiens qui fournissent les voix font un boulot correct. Tout même, il faut mentionner le travail remarquable des bruiteurs. On ressent la force et l’impact de chaque coup porté.

Pour terminé, je dois parler des microtransactions disponibles. J’ai lu plusieurs commentaires négatifs les concernant et je voulais donc partager mon opinion. Premièrement, il y a les « easy Fatality ». Il est possible d’acheter des jetons pour nous rendre l’exécution des Fatility plus simple. Ces jetons à usage unique remplacent les boutons qu’il faut appuyer par R2+ carré ou R2+ triangle (sur PS4). Personnellement, je ne vois pas où est le problème avec cela. Il ne s’agit pas de nouveau Fatality, mais seulement une autre façon de les exécuter. Si des gens sont près à payer pour ça, ça les regarde eux, ça ne m’enlève rien. Ensuite, il y a le déblocage de la Krypte. Pour 20 $, il est possible de déverrouiller le contenu en entier de la Krypte. Encore une fois, si des gens préfèrent dépenser leurs sous pour cette option, ça les regarde. Dans ces deux cas, rien n’est obligatoire et les joueurs qui ne veulent pas payer ne perdent rien. Finalement, il y a le cas de Goro. Annoncé comme bonus de précommande, Goro doit être acheté pour être accessible de façon générale. Bien que je ne suis pas un grand amateur des bonus de précommande, je ne comprends pas la colère que j’ai vue à ce sujet. On ne parle pas ici d’un bonus spécifique à un détaillant et l’annonce a été fait assez tôt, le temps pour précommandé le jeu a été assez long, je crois. Vous pouvez être d’un avis contraire, il s’agit de mon opinion seulement. De mon côté, je ne vois simplement pas cela comme un point négatif du jeu.

Mortal Kombat X est sans contredit le meilleur jeu de la série. Se basant sur l’excellent système de combat de MK9, NetherRealm Studios a amélioré celui-ci avec une meilleure fluidité tout en le gardant toujours accessible pour les nouveaux joueurs. L’ajout des variations des combattants fait en sorte que l’apprentissage pour maitriser le jeu dans son ensemble prendra du temps et donne une excellente durée de vie à ce dernier. De plus, je dois dire que Mortal Kombat est probablement le plus beau jeu de combat actuellement disponible. Pour moi, il fait partie des jeux de combat à avoir dans sa collection.

Ma note : 9/10

Par Jérôme Lévesque
Testé sur PS4 (disponible sur Xbox One et PC)
Visitez le site officiel : Mortal Kombat X

Posted In: