[Critique] Chip’s Challenge 1 et 2

Je ne connaissais pas Chip’s Challenge. Armé d’une boisson énergisante et d’une motivation à découvrir un nouveau immense, j’installe et démarre le premier titre. J’ai été plutôt surpris.

Chip’s Challenge est un jeu de puzzles isométrique qui demande beaucoup de précision, de réflexion et de réflexes parce que ces contrôles sont faits à la vieille méthode. C’est normal, il s’agit là d’un jeu de 1989 qui a été mis à jour pour pouvoir rouler sur Steam et sur les ordinateurs de notre génération.

Le premier contient 149 niveaux alors que son successeur en possède une cinquantaine de plus. Chaque niveau est construit de manière à combiner les mécaniques vues avant et apporter une nouvelle tournure et un nouveau degré de difficulté. Les principes sont faciles à comprendre, pour la plupart : les clés colorées vont dans les portes de mêmes couleurs, les bottes d’une couleur servent à marcher sur les pièges de la même teinte, les ballons explosent, Chip ne sait pas nager, les blocs se poussent, etc.

Honnêtement, ce n’est pas facile. À partir du neuvième niveau du premier jeu, je me suis mis à m’enrager tellement il fallait être précis sur le tempo et sur le temps de pression des touches. Après plusieurs tentatives, j’y suis arrivé, mais il faut avouer que je ne suis pas un joueur rétro et les techniques de design datent; il n’y a pas de points de sauvegarde, lorsqu’on se trompe ou qu’on rate quelque chose, il faut tout recommencer du début, il n’y a rien qui aide à l’anticipation et la réactivité des boutons est très étrange, pour moi. C’est un jeu d’une autre époque qui se joue d’une façon qui diffère de la nôtre et il ne s’adaptera pas à nos méthodes.

Les niveaux sont bien développés et les mécaniques sont intéressantes! Il faut avouer qu’avec peu, ceux qui ont travaillé sur ce projet ont réussi à faire beaucoup. Des systèmes très simples qui, une fois mélangés les uns avec les autres, produisent des défis intéressants – quoique frustrants.

L’éditeur fonctionne bien. Ce n’est rien de très sorcier; il suffit d’appuyer sur l’objet et de l’installer à l’endroit désiré sur la carte vide. Ça fonctionne presque comme Paint! Il y a beaucoup de plaisir à se faire entre amis à penser et organiser des niveaux et à défier ses invités de les résoudre.

Je dois en parler rapidement, mais attendons-nous pour ne pas prendre en compte la qualité visuelle et sonore avec trop d’importance. Graphiquement, ce ne sont que des carrés, des couleurs et des objets. Il n’y a évidemment aucune direction artistique. En ce qui concerne l’ambiance musicale et les effets sonores, il n’y a que le nécessaire, sans plus. Les effets servent bel et bien à donner l’information au joueur qu’il a fait quelque chose ou qu’un événement se déroule. Côté musique, disons que c’est très banal.

Pour terminer, Chip’s Challenge est un jeu difficile pour les amateurs de l’ère Atari Lynx! Si vous êtes du genre à préférer la réactivité ou si vous n’aimez pas réellement les jeux de réflexion et les casse-têtes, n’y jouez pas! Toutefois, pour ceux qui aiment le style, qui aiment optimiser leurs mouvements et chercher à avoir le meilleur temps, qui aime trouver les solutions, c’est une belle trouvaille!

Ma note: 6/10

Testé sur PC
Site web officiel: http://www.pillowpc2001.net/

***
Cet article a été écrit par Jonathan « Dumby » Lessard, Concepteur de jeux vidéo présentement chez Beenox et écrivain de La Lame Mystique.

Twitter: @Crusifyx
YouTube: VideoGamesViking
Tumblr: Crusifyx
Steam: SuperSatan2dot0
PSID: Crusifyx
***