[Critique] 0rbitalis

Lorsqu’on m’a demandé si je voulais affronter l’espace avec tous ses défis qu’il comporte comme la gravité, j’ai tout suite voulu faire la critique du jeu indépendant 0rbitalis. Ce dernier regroupe différentes énigmes en lien avec l’espace et la gravité. Ce jeu indépendant réussit-il à se démarquer des autres jeux à énigmes disponibles sur le marché ? Je tente de répondre à cette question avec cette critique d’0rbitalis sur PC.

« Houston, on a un problème ! »

Le lancement spatial est loin d’être simple. Plusieurs facteurs entrent en jeux lorsque l’on doit lancer une sonde spatiale. Voilà le scénario principale de ce jeu développé par Alan Zucconi. Vous devez lancer une sonde alors que cette dernière sera influencée par la gravité, les objets qui flottent dans l’espace, etc. Le but du titre est simple, la sonde doit rester en vie un minimum de temps pour pouvoir passer aux prochains niveaux.

Le lancement de cette sonde est très simple, avec votre souris vous ajustez la force et la direction de cette dernière. Cependant, il faut noter l’absence d’un didacticiel qui permettrait une meilleure compréhension de la physique du jeu et du comportement de notre engin spatial.

La phobie des bandes noires ?

Lorsque l’on filme avec son téléphone cellulaire de façons vertical, deux barres noires se créent sur chacun des côtés de l’image. Un effet qui peut en déranger certains, surtout que nous sommes habitués de plus en plus de regarder des films, des séries télévisées ou de jouer à des jeux sur de grands écrans. Dans ce cas, jouer sur des écrans plus grands que la moyenne a pour effet d’augmenter ces fameuses bandes noires. Dans 0rbitalis, le jeu est conçu pour créer des bandes noires sur le côté. Cependant, même s’il faut un certain temps pour s’y habituer, l’effet à un lien direct avec la jouabilité alors que votre sonde est complètement désintégrée si elle se trouve dans ces zones noires.

De retour à l’arcade

L’un des points forts d’0rbitalis est sans aucun doute sa trame sonore. Cette dernière ajoute de la profondeur à ce titre qui en a grandement besoin. La musique instrumentale a été réalisée par Doseone. Le producteur américain a permis de créer une ambiance sonore nous rappelant les vieux jeu d’espaces disponibles dans les salles d’arcades. Une ambiance fortement agréable pour nos oreilles.

L’importance d’une communauté

Dans la plupart des titres développés par de petits studios indépendants, il est important d’avoir une communauté qui peut contribuer de la bonne façon à son jeu. Dans le cas d’0rbitalis cette règle est respectée avec l’ajout du WorksShop, un programme de la plateforme de téléchargements Steam qui permet d’intégrer le contenu créer par les autres joueurs, et d’un éditeur de niveau. Ce dernier est assez complet, mais encore une fois aucun didacticiel n’est disponible à l’intérieur du jeu pour permettre une compréhension totale de cet outil.

Critique difficile…

Même si 0rbitalis comprend certains éléments intéressants, le titre ne remportera le prix du meilleur jeu indépendant de l’année. 0rbitalis propose une difficulté croissante, des niveaux originaux, un éditeur de niveaux et une ambiance sonore et visuelle agréable, mais l’absence de didacticiel penche beaucoup dans l’attribution de la note finale. À plusieurs reprises je me suis littéralement fâché contre mon ordinateur, car le jeu nous laisse à nous-mêmes sans expliquer le fonctionnement et la physique de notre sonde.  

0rbitalis est disponible pour le moment uniquement sur PC et aucun détail de la part d’Alan Zucconi si le jeu sera un jour transporté sur console. Le titre s’y prêterait très bien avec sa faible demande au niveau des performances et de la simplicité des commandes.

Il est très difficile de faire une longue critique d’un jeu de ce type, car proposant une difficulté croissante, 0rbitalis, n’a pas un nombre précis de niveaux ni de difficulté maximale. Surtout avec les niveaux créé par les autres joueurs du monde entier. Ces derniers sont d’ailleurs beaucoup plus difficiles que ceux développés par Alan Zucconi.

0rbitalis est, donc, disponible sur la plateforme de téléchargement Steam ou sur le site officiel du titre pour 10,99 $.

Ma note 6.8/10

Par Marc-Antoine Bergeron Côté
Critique effectuée sur PC
Jeu offert en français
Visitez le site officiel : http://www.0rbitalis.com/