[Critique] Her Story

Après Aisle, Silent Hill Origins et Silent Hill Shattered Memories, Sam Barlow est de retour avec sa toute nouvelle création. Cette fois, il a développé le tout de manière indépendante grâce à l’aide financière d’Indie Fund. Il ne cache pas s’être inspiré d’autres jeux à saveur de roman policier, particulièrement de l’excellent Pheonix Wright, pour arriver avec sa propre histoire. Her Story est donc débarqué sur le marché le 24 juin dernier pour iOS et PC.

Her Story est ce qu’on appelle un FMV. C’est-à-dire qu’il s’agit d’un jeu tourné en full motion vidéo. La narration se base alors sur une séquence de vidéos préenregistrées qui met en vedette l’actrice Viva Seifert. Cette dernière incarne le rôle d’une jeune femme Anglaise qui rencontre un policier/détective dans le but de discuter de la disparition de son mari. On aura l’occasion d’entendre uniquement ce qu’elle a à dire puisque les questions, elles, ne sont jamais enregistrées. Il faut soi-même imaginer avec quoi on enchaînerait la discussion.

Ce qui est particulier, c’est que le joueur est placé devant la base de données de la police et il obtient accès aux 271 séquences du témoignage de la dame. Ceux-ci se déroulent sur une période de sept jours et ont été aussi entièrement retranscrits à l’écrit. Cependant, ils ne vous seront pas présentés dans l’ordre. Il suffit de faire une recherche avec le mot que vous voulez et le système va vous sortir toutes les scènes (jusqu’à un maximum de cinq à la fois) où elle mentionne ce mot. C’est dans cette mécanique que réside le défi. Il faut découvrir l’histoire et remettre les morceaux ensemble afin de mieux comprendre le curieux cas de cette femme. Enfin, il n’y a aucun tutoriel pour vous expliquer quoi que ce soit et c’est franchement plus intéressant ainsi.

Le petit dernier de Sam Barlow exécute bien le scénario qu’il essaye de nous raconter. D’une part, les vidéos ont été tournés de sorte à donner l’effet qu’ils proviennent d’archives des années 90. Il y a une sorte de reflet dans l’image et une résolution réduite qui donnent ce look un peu vieillot. En fait, l’ordinateur au complet semble sortir d’une autre époque. C’est une jolie métaphore puisque le décor est aussi flou que le témoignage de madame. Rien n’est laissé au hasard et vous vous en rendrez compte en mettant toutes les pièces du casse-tête ensemble.

Comme tout est axé autour du personnage qu’incarne Viva Seifert, il sera important de scruter chacun de ses faits et gestes à la loupe. Elle réussit très bien à jouer son rôle au point où elle nous force à mettre en doute notre jugement et à remettre sans cesse en question le vrai du faux. J’ajouterais aussi que j’ai été bien impressionné par le fait qu’elle réussisse aussi bien à mettre de l’avant une personnalité très riche qui est capable d’aller dans de nombreuses directions. Le tout ne se reflète pas seulement dans ses dialogues, mais aussi dans sa gestuelle et sa manière de démontrer ses émotions. Vous allez remarquer plusieurs changements dans sa personnalité et même parfois des contradictions d’un jour à l’autre. Tout un mystère se cache autour de son histoire et ce sera entièrement à vous d’élucider et d’interpréter la réalité.

D’ailleurs, l’histoire touche plusieurs sujets matures qui rendent l’atmosphère encore plus intrigante et captivante. On aborde la perte d’un être cher, une enfance difficile, de l’infidélité et bien d’autres thèmes qui requièrent une certaine compassion. Ainsi, c’est évident qu’il s’agit d’un jeu pour les adultes.

Ce que j’ai adoré pour ma part, c’est de prendre des notes pour retenir certains moments importants ainsi que des noms ou des mots importants qui pourraient m’aider lors de ma prochaine recherche. Il est aussi primordial de noter la date, l’heure de chaque vidéo ou au moins son linge afin de plus facilement établir la chronologie de tout ce qui s’est passé. Puis, une fois que je constatais avoir choisi le bon mot qui me permettait de découvrir de l’information importante, une grande satisfaction s’emparait de moi. Je me sentais comme un vrai détective.

Malgré la présentation assez simpliste, le jeu coche sur une grille les clips que vous avez eus selon l’ordre dans lesquels ils ont été capturés. Ça nous permet d’avoir quelques indices quant aux endroits où il vous manque des discussions. Il est très important d’être à l’écoute afin de ne pas manquer un seul détail. Un bon degré d’attention et un peu de capacité à élucider des mystères sont les deux seuls éléments dont vous aurez besoin pour compléter cette aventure.

En terminant, Her Story ne ressemble à aucun autre jeu. Sam Barlow nous est effectivement arrivé avec une approche originale qui devrait plaire aux amateurs d’histoires de meurtre et mystère intrigantes. Alors que ceux qui sont plutôt amateurs de jeux dans lesquels ils exercent un rôle plus important devraient probablement passer leur tour. Pour ma part, c’est une aventure qui ne m’a pas laissé indifférent et qui m’a laissé avec quelques questionnements. Deux théories bien distinctes s’affrontent dans les forums de discussions sur la fin du jeu, mais, à mon avis, une seule interprétation me convient. Je vous invite à en discuter avec moi une fois arrivée à la fin.

Ma note 8.5/10

Testé sur PC
Offert aussi sur iOS
En anglais seulement
Site officiel: http://www.herstorygame.com/