[Critique] Pro Cycling Manager Season 2015

Alors que la plupart des amateurs de cyclismes regardent et suivent assidûment le Tour de France, j’ai décidé d’embarquer aussi dans la folie du vélo avec le nouvel opus de la franchise Pro Cycling Manager Season 2015. Au programme cette année, l’amélioration de la plupart des fonctionnalités du titre, mais aussi l’ajout d’un tout nouveau mode de jeu nous permettant de contrôler un seul cycliste. Je vous propose, donc, la critique de cette édition 2015 de Pro Cycling Manager sur PC.

Tel que mentionné un peu plus haut, Pro Cycling Manager Season 2015 est maintenant disponible et l’équipe de Cyanide vous propose une nouvelle fois un opus de cette franchise. Cependant, après une très bonne édition 2014, l’équipe a décidé d’innover cette année en faisant plusieurs ajouts et modifications.

Une grosse refonte

Pour éviter de tomber dans le piège d’une franchise qui apporte peu de nouveautés d’année en année, les développeurs ont décidé de mettre le paquet pour Pro Cycling Manager Season 2015. Au menu, l’amélioration du moteur graphique lors des courses, changements aux niveaux des menus (couleurs, langage, simplicité, etc.), ajouts de quelques compétitions, mais aussi la venue d’un tout nouveau mode dans la franchise. En effet, le mode Pro Cyclist permet pour la toute première fois dans l’histoire de la saga de créer et de contrôler votre propre cycliste. Ce dernier possède cependant peu de modification visuelle et d’équipements. Il n’est, donc, pas possible de modifier son cycliste à 100 %.

Au niveau des fonctionnalités de ce mode Pro Cyclist, vous devez organiser vos efforts fournis à l’entraînement et répondre aux exigences des commanditaires et de votre équipe. Si ces dernières ne sont pas accomplies, vos commanditaires ne voudront plus signer avec vous, de même que votre équipe. Il est, donc, essentiel de ne pas trop s’entraîner avant une compétition, pour éviter la fatigue lors de celle-ci.

Le mode apporte un lot d’espoir et de fraîcheur pour la série, même s’il n’est pas très complet. Je tiens tout de même à soulever mon chapeau à l’équipe de développement qui a voulu innover dans un jeu qui regroupe principalement de la gestion d’une équipe entière et non d’un simple cycliste. Il arrive parfois que certains studios s’assoient sur leurs lauriers lorsqu’il n’y a aucune compétition féroce pour son titre. Ce qui n’est pas du tout le cas avec l’équipe de Cyanide !

Mon équipe, c’est la meilleure !

Encore une fois cette année, vous pouvez contrôler l’une des 90 formations professionnelles disponibles dans le titre. Vous devez donc gérer vos coureurs, vos jeunes talents, faire de la recherche et du développement pour parfaire votre équipe. De plus, il est important de développer des stratégies à l’intérieur de la course même, car vous contrôlez les différents cyclistes de votre équipe. À l’aide de diverses actions, vous pouvez acquérir une stratégie unique pour parvenir à répondre aux objectifs des amateurs, de vos patrons, mais aussi des commanditaires.

Autres nouveautés dans ce mode de jeu, vous pouvez désormais remarquer la fatigue de vos coureurs lorsque vous planifiez les courses auxquelles participeront ces derniers. C’est à l’aide d’un code de couleur (rouge = fatigué et vert = en forme) que vous pouvez savoir si votre cycliste sera assez en forme pour travailler correctement lors de la compétition.

Fait intéressants, plus de 200 compétitions sont disponibles dans les différentes catégories de l’UCI dont celle de Québec, Montréal et bien entendu le fameux Tour de France.

Ne vous inquiétez pas, sachez que si vous n’avez jamais joué à un opus de la série Pro Cycling Manager dans votre carrière de joueur, les développeurs vous proposent un didacticiel complet et en français sur chacune des particularités d’une simulation sportive dans l’univers du cyclisme.

Multijoueur

Au niveau des modes de jeux disponibles en ligne, vous pouvez encore une fois tenter votre chance face à des joueurs réels dans le mode Armada. Dans ce dernier, vous devez, avec une quantité limitée de coureurs et d’équipements, affronter vos amis ou des adversaires aléatoires dans les plus prestigieuses compétitions du monde.

Côté négatif, alors que plusieurs avaient attendu des mois avant d’avoir un opus 2014 sans bogue et sans aucun souci, voilà que cette édition 2015 revient avec de nombreux problèmes autant dans les modes multijoueurs que solo.

En route vers la bonne voie !

C’est en effet ce que l’on peut constater avec cet opus 2015 de la série Pro Cycling Manager. Offrant une bonne dose de nouveautés tout en gardant les éléments connus de la franchise, ce titre demeure un incontournable pour les amateurs de cyclisme à travers le monde. D’ailleurs de nombreux joueurs de la communauté ont déjà rendu disponible plusieurs bases de données tout à fait gratuitement et permettant d’obtenir la plupart des vrais noms des cyclistes et des commanditaires.

Même s’il n’est pas parfait, Pro Cycling Manager 2015 demeure un excellent produit tout en étant sur la bonne voie pour le futur. Cyanide n’a pas les mêmes moyens que la plupart des studios, pourtant ce dernier réussit parfaitement sa mission.

L’ajout d’un nouveau mode, l’amélioration de ceux déjà présents ainsi que l’augmentation du réalisme en ce qui concerne la gestion d’une équipe permet à Pro Cycling Manager 2015 de surpasser ces prédécesseurs tout en offrant une qualité de jeu hors du commun pour cet univers peu exploité.

Le titre est disponible dès maintenant sur PC via la plateforme de téléchargement Steam pour 44 $.

Ma note 8/10


Par Marc-Antoine Bergeron Côté
Critique effectuée sur PC
Jeu disponible en français
Visitez le site officiel : http://www.tourdefrance-thegame.com/