[Événement] Nos favoris du post-E3 de Nintendo

Alors qu’Anthony et Mélanie avaient déjà eu la chance de tester la majorité de ces jeux lors de l’E3, l’événement Post-E3 était une belle occasion pour se replonger dans les prochaines sorties de Nintendo. C’était un bon moment pour les réessayer la tête un peu plus reposés et pour les faire découvrir à d’autres membres de l’équipe. Voici ce qui a capté l’attention de chacun de nos membres présents la semaine dernière.

Kevin Cormier

Il n’y a pas à dire, la famille sera comblée avec les jeux qui seront sortis avant la fin de l’année de la part de Nintendo, que ce soit sur 3DS ou la Wii U. Personnellement, Yoshi Wooly World m’a énormément plu. On ne réinvente pas le genre, mais les Mario Bros et Donkey Kong de ce monde non plus et ça reste toujours du bonbon. Un jeu d’aventure à surveiller pour son côté pelucheux et attachant!

Daniel Carosella

Certains le qualifient de trop facile, d’autres de plaisir coupable enfantin. Pour ma part, je vous dirais que Yoshi’s Wooly World demeure l’un des jeux que j’attends le plus cette année sur Wii U. Reprenant les bases de Kirby’s Epic Yarn, c’est un jeu de plates-formes qui pardonne certes beaucoup, mais qui est aussi accrocheur, divertissant, précis et extrêmement joli. À surveiller cet automne!

Super Mario Maker a fait sensation lors du dernier E3 et, lorsqu’on l’essaie, on comprend vite pourquoi. Non seulement l’éditeur de niveaux est-il d’une simplicité désarmante, mais en plus, le jeu se base sur ce qui permet à la franchise Mario de transcender les décennies : l’excellence de ses niveaux. En ouvrant ses outils de création à la planète, Nintendo tient entre ses mains un jeu qui risque d’aller toucher n’importe quel propriétaire de Wii U pour longtemps, très longtemps même!

Antoine Bouchard

J’ai pris intérêt il y a un moment déjà pour Yo-kai Watch, et l’excitation était au rendez-vous lorsque j’ai appris qu’il serait finalement importé ici. J’ai pu en faire l’essai et constater ses ressemblances frappantes avec Pokémon. Le système de combat demande néanmoins plus d’interaction, en incluant des actions que vous devez effectuer pour qu’une attaque soit réussie. Une alternative à Pokémon qui ajoute ce qu’il manque à Pokémon.

Mélanie Boutin-Chartier

Les jeux pour lesquels j’ai passé le plus de temps durant la journée d’essai de Nintendo sont Yoshi’s Woolly World, Super Mario Maker et Mario & Luigi : Paper Jam. Dans ce dernier, les personnages cartonnés s’ajoutent aux héros de base. On contrôlera maintenant trois personnages, soit Mario, Luigi et Paper Mario. Pour mieux voir comment se comporte Paper Mario dans le jeu, j’ai lancé un combat de boss avec un Paper Mario géant comme héros principal. L’issue du combat s’est avérée très serrée, mais je trouve toujours drôle de voir les diachylons et les déchirures sur les personnages de papier pendant ces affrontements. Un jeu que j’attends sans faute!

Yoshi’s Woolly World me charme depuis le début par son graphisme en laine et en tissus. C’est donc sans surprise que je m’y suis installée pour faire quelques tableaux. J’étais d’ailleurs bien meilleure que lors de mon essai à l’E3. Jouer en mode solo a assurément aidé ma performance, évitant qu’Anthony ne cesse de me lancer aux quatre coins de l’écran comme il se plaisait à le faire en juin dernier quand on y jouait en mode coopératif. 😉

Finalement, j’ai eu la chance d’expérimenter deux des quatre tableaux de Super Mario Maker qui faisaient partie de la finale des Championnats du monde Nintendo. J’avais hâte de voir comment ils se jouent pour vrai et de les essayer m’a vraiment plu. Je ne serai pas de ceux qui vont s’amuser à créer des niveaux, mais je sens que je vais avoir du plaisir à tester ceux des autres par contre!

Anthony Gravel

Bien que j’aie trouvé la première prise en main un peu difficile, je suis rapidement retombé en amour avec Fox et ses amis. J’ai extrêmement hâte au lancement de Star Fox Zero et la jouabilité ainsi que le look m’a beaucoup rappelé les moments glorieux passés avec Star Fox 64. De plus, j’adore l’addition qui nous permet de changer de forme de véhicule en tout temps. C’est prometteur.

Tout comme Antoine, je suis tombé sous le charme de Yo-kai Watch. Ça faisait longtemps qu’on entendait les échos de cette série extrêmement populaire au Japon et c’est satisfaisant de voir qu’elle débarque enfin ici. Elle a tous les atouts pour conquérir le cœur des jeunes et des moins jeunes en Amérique du Nord. Pour ma part, ma précommande est déjà enregistrée.

Merci à toute l’équipe de Nintendo pour l’organisation et pour nous avoir aussi bien reçu. Merci aussi à notre ami J-F Bourré pour les photos.

Posted In: