[Critique] Rare Replay

30 jeux pour 30 $, à l’occasion des 30 ans du studio Rare qui a marqué à sa façon l’industrie du jeu vidéo, c’est un plan fort prometteur dès le départ. Mais lorsqu’on prend le temps de choisir les titres avec soin et qu’on y inclut plusieurs bonus sur l’histoire du studio, c’est une réussite totale.

Qui n’a jamais joué à RC Pro Am, Perfect Dark ou JetPack Refuel? Ce sont des titres de ce genre qui chacun à leur époque ont apporté beaucoup de plaisirs vidéoludiques à plusieurs joueurs, moi le premier. Pour ma part, c’est surtout la période Nintendo avec Rare que je me rappelle le plus. J’ai passé un nombre incalculable d’heures à jouer à RC Pro Am au NES, à tuer des méchants de Datadyne dans Perfect Dark sur N64 et faire des combats intenses dans Killer Instinct sur SNES. Oui, tous ces jeux phares font parti de cette collection.

Critique vidéo à venir…

D’ailleurs, voici la liste complète de tous les titres.

 

Ce nombre impressionnant de titres est aussi doublé de petites modifications, tantôt pour améliorer l’expérience, mais parfois aussi pour des raisons de marques. Par exemple, dans R.C. Pro Am le joueur doit récolter des lettres sur le sol pour pouvoir passer aux voitures supérieures. Dans le titre original sur NES, les lettres formaient le nom « Nintendo ». Ici, c’est plutôt « Champion ». On comprendra tout de même Microsoft d’avoir apporté ce changement, mais j’avoue que le nostalgique en moi aurait été encore plus heureux de voir la mention originale. Mais ce n’est qu’un détail, évidemment.

De nouvelles fonctionnalités ont été apportés aux jeux. Pour les plus anciens provenant de l’ère PC et NES, il est possible d’utiliser les gâchettes de la manette de la Xbox One pour reculer dans le temps, à la manière du rembobinage dans la franchise Forza. Évidemment, c’est carrément une triche légale, alors vous serez libre de l’utiliser ou non, et l’utilisation à outrance rend les jeux beaucoup plus faciles. Pour les jeux à partir de l’ère SNES, cette fonction n’est plus disponible.

Fait intéressant, si tous les jeux sont accessibles directement à l’intérieur de la collection, quelques uns le sont aussi indépendamment dans votre bibliothèque personnelle, la faute à une limitation technique. Par exemple, si vous lancez Conker’s Bad Fur Day à partir de Rare Replay, un message vous avisera de sauvegarder votre partie avant de maintenir le bouton Menu sur votre manette pour revenir à Rare Replay. L’intégration est tout de même réussie puisque Rare Replay se relance plutôt rapidement sans repasser par toutes les introductions pour revenir là où vous aviez quitté.

Enfin, Rare Replay propose plusieurs bonus connexes à débloquer dans le cadre du 30ième anniversaire. Des défis sont proposés basés sur les jeux de la collection notamment, mais aussi des entrevues à débloquer avec les créateurs de Rare sur la riche histoire du studio britannique. Bref, exactement ce que à quoi on s’attend d’une bonne collection anniversaire.

S’il s’agit d’une excellente collection, vous devrez faire de la place sur votre console pour l’installer en entier. Seul, Rare Replay utilise environ 12 Go, mais une fois tous les jeux installés, c’est tout près de 50 Go qui sera utilisé sur votre console. Au moins, vous pourrez désinstaller certains d’entre-eux si vous ne voulez pas y jouer.

En clair, Rare Replay est un must à posséder, en particulier pour les fans de rétro gaming. La collection de titres est impressionnante tout comme le contenu supplémentaire, et tout ça pour un prix ridiculement bas. Si vous hésitez encore, faites simplement penser à R.C. Pro Am, Killer Instinct Gold, Perfect Dark, Viva Pinata, Banjo-Kazooi et Conker’s Bad Fur Day, et vous devriez avoir les arguments nécessaires pour vous procurer cette fabuleuse collection.

Ma note : 9 / 10

Exclusif sur Xbox One
Disponible en français
Visitez le site officiel : http:/www.xbox.com/fr-CA/games/rare-replay

5 Comments

Les commentaires sont fermés.