[Critique] Victor Vran

Étant un grand amateur de jeu hack’n slash, j’avais bien hâte de mettre la main sur Victor Vran, développée par les créateurs du jeu. Vous vous en doutez bien, ce jeu n’a rien à avoir avec le dernier né du studio Haemimont Games. Après quelques mois en accès anticipé, le titre est maintenant disponible en version finale via la plateforme de téléchargement Steam. Je vous propose, donc, ma critique de ce jeu d’action sur PC disponible pour une trentaine de dollars.Avant de débuter ma critique, je préfère définir ce qu’est le genre hack’n slash. Ce dernier consiste à se promener, ouvrir des coffres, vaincre des monstres afin d’améliorer son combattant et recommencer une nouvelle fois la roue avec des ennemis beaucoup plus puissants. À noter que cette description n’est qu’un léger résumé de ce genre bien particulier normalement associé à la série Diablo.

Cependant, même si Victor Vran reprend quelques systèmes et fonctionnalités de jeu comme Diablo, il se démarque avec une dynamique peu présente à l’habitude dans ce type de jouabilité.

Chasseur de démons professionnel

Dès le départ, Victor Vran dévoile les changements qu’il apporte au genre avec l’impossibilité de choisir son personnage. En effet, le titre ne vous donne pas l’option de jouer avec un héros personnalisé. Vous incarnez un chasseur de démons qui est lui-même habité par une entité maléfique. Le joueur est, donc, au contrôle de cet exterminateur de démons, en Zaragovia, qui sera vite embauché par la reine des lieux pour éliminer la menace et découvrir la source de cette invasion.

Même si le scénario semble simple, les développeurs ont effectué un travail phénoménal pour créer une ambiance permettant aux joueurs de suivre l’histoire et de s’y intéresser. L’ambiance globale du titre est très bien réalisée avec notre voix démoniaque qui commente nos actions tout au long de l’aventure.

Des armes et des capacités

Autre différence avec les classiques du hack’n slash, il n’y a pas de classe à l’intérieur du jeu. En effet, Victor Vran est un chasseur de démons capables de manier différents types d’armes et de capacités. C’est le joueur qui décide de quelles façons se développe le protagoniste avec le choix des compétences disponible lorsque le niveau général de ce dernier monte. Chaque arme possède son propre style de combat. Par exemple, si vous optez pour une épée, vos dommages seront beaucoup plus conséquents en combat rapproché. Si vous optez pour les pistolets électriques, vous serez bien plus puissant dans les combats à distance.

Il vous est bien sûr possible d’alterner entre deux armes lors de vos combats et de maximiser les dommages.

En plus des armes, Victor Vran propose aussi différentes capacités. Ces dernières ont des effets classiques du genre avec des dégâts à distance, des bonus de soins ou encore la possibilité de créer un bouclier autour du héros. Petits ajouts pour se démarquer de la concurrence, les cartes du destin. Ces dernières profèrent des effets passifs et doivent être sélectionnées dans votre inventaire pour les activer.

Des combats dynamiques

Comme mentionné un peu plus haut, Victor Vran est très dynamique dans ses phases de combats. Votre personnage est capable de sauter et de rouler pour esquiver les différentes attaques des ennemis face à vous. Vous vous doutez bien que les développeurs ont créé de différents niveaux pour utiliser ces capacités. À plusieurs moments, j’ai grandement apprécié le fait de pouvoir sauter par-dessus les petits obstacles, comme les haies de cèdres afin d’échapper aux démons. Il est aussi possible d’utiliser le saut ou la roulade pour accéder à différentes parties de la carte cachée comprenant des trésors très intéressants.

Une longévité bien présente

Même si l’histoire principale du titre peut se terminer en 10 heures en difficulté normales, les développeurs de Haemimont Games ont prévu le coup avec l’ajout de défis optionnels qui permettent de débloquer des récompenses en or, des cartes du destin ou des objets divers et variés. De plus, dès que vous atteignez le niveau 12, vous débloquez les runes. Ces dernières augmentent la puissance et la résistance des ennemis.

Ces différentes options ajoutées au titre permettent d’augmenter considérablement la durée de vie de Victor Vran. Réussir l’ensemble des niveaux avec les défis optionnels et avec l’activation des runes demande du temps et de l’effort.

Petit budget, grande qualité !

Voilà comment nous pourrions qualifier le titre de Haemimont Games. Le studio n’a pas mis le plus d’argent pour développer Victor Vran, mais les développeurs ont fait un travail extraordinaire pour offrir un jeu de qualité bien remplie. Les graphiques sont simples, mais efficaces, l’ajout de plusieurs fonctionnalités pour se démarquer des autres jeux du genre. Enfin, la durée de vie et le dynamisme des combats permettent à Victor Vran d’être l’un des meilleurs hack’n slash de ces dernières années. 

Le titre est disponible pour une trentaine de dollars sur PC via la plateforme de téléchargement Steam.

Ma note 8.5/10


Par Marc-Antoine Bergeron Côté
Critique effectuée sur PC
Jeu disponible en français
Visitez le site officiel : https://www.victorvran.com/