[Critique] Curses ‘N Chaos

Plus tôt cette semaine, j’ai donné ma première impression du titre de Tribute Games, un studio indépendant montréalais. Comme je l’ai écrit, j’aurais aimé que vous puissiez lire ma critique mais la difficulté du titre m’en a empêché. Donc, après des heures de dur labeur, qu’en est-il?

Curses ‘N Chaos est un jeu en deux dimensions très simple, autant au niveau de son histoire, de sa prise en main que de son objectif. Mais il faut faire attention, cela ne veut pas dire pour autant que le jeu est une partie de plaisir, ça non mes amis! Commençons par le commencement. Vous incarnez un des deux héros, Léo ou Léa (même les noms sont d’une simplicité!) qui ont reçu une malédiction sur eux par Algarr le roi sorcier. En quoi consiste ce sort? Des monstres veulent leur mort mais pire encore, la Mort elle-même est à leur poursuite.

Le jeu est bâti en niveau et ceux-ci consiste en plusieurs vagues (10 en fait) et d’un combat contre un boss. Et la Mort dans tout cela? Si jamais vous ne parvenez pas à vaincre tous les monstres dans le temps imparti, la Mort fait alors son apparition et vous éliminera en un seul coup de faux. Déjà que les ennemis sont loin d’être évident à vaincre, le stress supplémentaire que procure cet ennemi redoutable est exaltant. Vous disposez de trois vies dans chaque niveau et si jamais vous ne parvenez pas à la fin, il faudra alors recommencer ce niveau au départ. Vous comprenez maintenant ce que je veux dire par difficile. 

Il s’agit donc d’un jeu d’essai et d’erreur, dans lequel on deviens meilleur avec le temps. Heureusement, il existe quelques moyens afin de rendre l’aventure plus divertissante. La première est l’intervention d’Allison, une alchimiste qui nous offre de lui acheter ou de lui vendre des articles qui seront d’une grande aide. Ces articles sont des power-up qui peuvent apparaître au fil de l’aventure suite à la mort d’un ennemi. Ceux-ci peuvent attaquer les ennemis ou vous redonnez de l’énergie durant vos vagues.

Il est également possible de mélanger des articles afin d’en créer des nouveaux, plus puissants. Vous recevrez également le coup de pouce de Owlie, un hibou qui peut garder un article pour vous jusqu’à ce que vous en ressentiez le besoin. Parce que c’est une difficulté supplémentaire : vous pouvez garder uniquement un article à la fois sur vous. Il faudra alors développer des stratégies pour les utiliser à bon escient. Finalement, le jeu se joue à deux joueurs si vous le désirez, ce qui rend l’aventure agréable et un tantinet plus facile.

Comme vous pouvez le voir sur les images, nous sommes dans un jeu au graphique classique, qui nous rappelle la belle époque Nintendo. Personnellement, le côté rétro est apprécié et cela n’empêche pas que chaque niveau possède sa propre âme et possède plusieurs détails. Sans doute que cela ajoute à la difficulté du titre. Ce que je veux dire, c’est que mes souvenirs concernant les jeux sur lesquels j’ai le plus travaillé sont ceux qui ressemble à Curses ‘N Chaos. Peut-être que certains trouveront que le jeu mériterait un meilleur aspect graphique mais je ne suis pas de ceux là. Pour ce qui est des contrôles, rien de plus simple : on se déplace à gauche ou à droite, on attaque, on peut sauter (il y a un double saut, vous devez le savoir, sinon, oubliez ça!) puis utiliser nos power-up. Facile, non?

En bref, je peux vous dire que j’ai eu beaucoup, même énormément de plaisir à jouer à Curses ‘N Chaos. Malgré que je suis mort à plusieurs occasions, j’y retournais en me disant que cette fois-ci, ce sera la bonne. Il est possible que les plus difficiles trouvent à redire sur sa répétitivité, mais à un prix tout à fait honnête et en y ajoutant le cross-save sur PS Vita et PlayStation 4, il serait fou de ne pas encourager le talent de chez nous. Surtout lorsque celui-ci est plein de potentiel.

Ma note : 8,5/10

Testé sur PlayStation Vita
Aussi offert sur PlayStation 4, PC et Mac