[Critique] I Am Bread

À quelques reprises, on retrouve certains jeux sur le marché qui peuvent paraître très particulier. Ces derniers ont souvent des sujets et des univers hors du commun. On retrouve parmi ces titres, Octodad ou encore Goat Simulator. Cette fois-ci, c’est Bossa Studio qui nous propose un jeu bien étrange. Intitulé I Am Bread, le titre est paru sur PC le 9 avril dernier et une édition PlayStation 4 est maintenant disponible sur le marché. Je vous propose, donc, ma critique de cette expérience indépendante sur PS4.

Comme son nom l’indique, le concept d’I Am Bread est très simple à expliquer. Vous devez amener votre tranche de pain à se faire griller. Vous accumulez des points selon votre vitesse ainsi que sa qualité de cuisson. Le joueur peut aussi avoir des pénalités s’il touche le sol ou des éléments qui nuiraient à la comestibilité.

Concept rigolo, mais…

Le but des jeux de ce type est de vous faire rire pendant quelques minutes. Cependant, voilà le plus gros problème de ce type de jouabilité. Il est très amusant de devoir faire avancer une tranche de pain à travers plusieurs salles de la maison tout en évitant les dangers potentiels, mais le jeu devient vite ennuyant et répétitif. Les développeurs ont tenté de régler ce problème en ajoutant plusieurs modes de jeux comme la course de bagel. Encore une fois, s’il est vrai que faire une course de rapidité avec un bagel est très drôle, on s’en lasse très vite.

Le joueur peut terminer l’histoire principale en quelques heures seulement ce qui est très rapide si on évalue le prix auquel le jeu est vendu. Pour plus de 10 $, il est vrai que terminé le jeu en 3-4 heures maximum est décevant.

Des éléments intéressants

Le jeu n’est pas excellent, mais il n’est pas non plus mauvais. Les développeurs ont fait un travail exceptionnel pour offrir une excellente maniabilité. En effet, la tranche de pain se contrôle avec les gâchettes de votre manette et vous devez contrôler chacun des coins de la tranche de pain. Même si cela prend quelques minutes avant de réellement cerner la façon la plus rapide pour avancer vers votre objectif de pain grillé, les contrôles sont simples et précis.

Un autre élément intéressant est sans aucun doute le temps que vous pouvez rester accroché sur une paroi. Votre tranche de pain n’a pas une endurance illimitée et vous ne pouvez, donc, pas rester accroché sur un objet ou sur le bord d’un mur trop longtemps, sans quoi vous tomberez par terre et votre aliment perdra de la comestibilité. Lorsque cette dernière atteint le chiffre 0, vous devez recommencer le niveau du début.

Bande-sonore et graphismes

Comme dans la plupart de mes critiques, il est l’heure d’aborder le sujet de la musique et des graphismes. Il n’y a pas beaucoup d’éléments à mentionner de ce côté. La musique devient vite agaçante et répétitive tandis que l’aspect visuel du titre n’est pas le meilleur. Cependant, j’ai souvent tendance à comparer ce jeu avec Goat Simulator, dû au sujet utilisé pour le titre, et I Am Bread est bien plus jolie que ce dernier.

Un studio à l’écoute

L’un des points positifs du jeu est l’écoute des développeurs aux suggestions de la communauté. Le titre est mis à jour régulièrement avec les conseils des nombreux joueurs.  On ne peut, donc, pas reprocher à Bossa Studios de ne pas écouter les joueurs. L’équipe de développement travaille d’ailleurs sur du contenu téléchargeable pour augmenter la durée de vie de son jeu. En espérant que ce dernier soit à très bas prix ou gratuit, car encore une fois je rappelle que le jeu est vendu près de 15 $.

Un jeu conseillé ?

C’est en effet la question que l’on peut se poser après avoir lu mon opinion partagée sur ce titre. Même si le jeu est loin d’être le meilleur sur le marché, je dois quand même lever mon chapeau aux développeurs pour leur originalité et leur audace. Après un succès mitigé sur PC, Bossa Studios a réussi à convaincre Sony de proposer I Am Bread sur sa console. Ce dernier ne plaira sans doute pas à la majorité des joueurs, mais il est très drôle le temps d’une soirée ou deux avec des amis.

Proposant des graphiques standards, une maniabilité précise, mais une courte durée, I Am Bread ne marquera pas l’histoire des jeux indépendants, mais verra sans doute sa place dans la catégorie des jeux les plus drôles et originaux.

Ma note 6.5/10


Par Marc-Antoine Bergeron Côté
Critique effectuée sur PS4
Aussi offert sur PC

Jeu disponible en français
Visitez le site officiel : http://www.bossastudios.com/games/i-am-bread/