[Critique] No Time To Explain Remastered

Si une version futuriste de vous-même revenait dans le passé et vous demandait de la suivre sans poser de question, que feriez-vous? Vous ne savez pas à quel point la balance de l’Univers et de toutes les époques penchera selon votre décision, mais une seule chose est certaine : ce sera l’aventure la plus loufoque et bizarre que vous vivrez! C’est un peu ce qu’est No Time To Explain!

Créé par l’utilisateur bien connu de NewgroundsI-Smel, aussi connu sous le nom Tom Brien le directeur créatif de tinyBuild. No Time To Explain Remastered est une version allongée, optimisée et qui offre une bonne quantité de contenu additionnel supplémentaire à celle disponible gratuitement sur le web. Pour 16,99 $ canadien, le joueur a accès à plusieurs niveaux ayant des mécaniques uniques, des bosses différents et une petite dose d’humour.

À la manière de Super Meat Boy, le protagoniste se doit de compléter une grande quantité de défis et perdra la vie plusieurs fois lors de cette tâche. La mort faisant partit intégrale du jeu, il est souvent nécessaire de se lancer vers l’avant pour trouver quelles sont les meilleures voies. Étant principalement un jeu de plateformes peu punitif malgré sa difficulté, No Time To Explain explore tout de même quelques genres alternatifs comme les Bullet Hells.

Outre les mouvements et les sauts, le personnage possède un fusil qui lance des lasers. Ceci est la mécanique principale du jeu et la gestion de la direction du rayon ainsi que la coordination nécessaire pour certaines parties de niveaux fait de ce titre quelque chose d’unique. De surcroît, les développeurs ont jugé bon de changer à plusieurs endroits dans le jeu les règles comme en offrant un fusil à pompe ou en faisant grossir le protagoniste sous certaines conditions, changeant radicalement l’approche du joueur.

Cet ouvrage est quelque peu dispendieux, comparativement à d’autres noms indépendants, mais son prix devient sensé lorsqu’on découvre toute la profondeur du jeu et du système de modes. Effectivement, tinyBuild a inclus l’éditeur de niveau avec le jeu et, donc, laisse une énorme liberté aux joueurs! Ainsi, il s’agit de ce genre de jeu qui, tout comme LittleBigPlanet, ne cesse de surprendre!

Cette réédition possède une bande sonore complètement originale et plusieurs blaguent! Je trouve que les effets audio auraient mérité un peu plus de travail, principalement le laser qui est littéralement le bruit qui est entendu le plus souvent durant le jeu. Du point de vue artistique, le style purement « cartoon » apporte quelque chose d’original. Il faut dire que ce visuel diffère de ce qui est habituellement fait et c’est rafraichissant! Un peu comme les jeux de Dan Paladin,  comme Castle Crashers, ce titre apporte un mouvement nouveau dans une époque d’hyperréalisme et de rétronouveau.

En conclusion, cette nouvelle édition de No Time To Explain vaut la peine d’être acheté et joué, mais vous pouvez toujours vous rendre sur Newgrounds ou ArcadeBomb pour y découvrir les premiers moments du jeu et en déduire si vous appréciez ou non! C’est un jeu d’une bonne longueur avec plusieurs moments surprenants!

Ma note 7.5/10

Testé sur PC
Offert aussi sur Xbox One
Uniquement en français
Site officiel: http://tinybuild.com/notime

Les commentaires sont fermés.