[Critique] Volume

Je vous fais, aujourd’hui, la critique d’un jeu basé sur la légende de Robin des Bois à la sauce futuriste. Après le jeu Thomas was alone qui a été acclamé par la critique, Mike Bithell nous propose, depuis le 18 août, un jeu d’infiltration appelé Volume.

Pour ceux qui ont joué au premier jeu de ce développeur indépendant, Volume serait la suite des événements de son prédécesseur.

Cette fois-ci, on est dans la peau du voleur Robert Locksley qui veut redistribuer la richesse et détruire la corruption de Gisborne Industries. Pour y parvenir, on utilise le dispositif Volume qui nous permet de simuler des braquages. Grâce à une intelligence artificielle nommée Alan, tous nos crimes sont diffusés en direct sur Internet. Cela nous permet d’augmenter notre popularité et, ainsi, rallier le peuple à notre cause.

Tout le long, notre personnage discute avec Alan et le chef d’entreprise Guy Gisborne. C’est de cette manière que l’histoire avance et qu’on en apprend davantage sur cet univers. Le doublage est tout simplement incroyable. C’est les acteurs Charlie McDonnell, Danny Wallace et Andy Serkis qui font les trois voix principales. Andy Serkis est l’homme derrière le rôle de Gollum dans la trilogie du Seigneur des Anneaux.

Malheureusement, j’ai trouvé l’histoire très mal intégrée à l’intérieur du jeu. Lorsque l’un des personnages parle, une boîte de dialogue apparaît et celle-ci peut cacher une partie importante du niveau. J’ai dû, à quelques reprises, attendre que la conversation se termine, car je ne voyais plus mon voleur. De plus, quand on se fait voir par un ennemi, le personnage qui est en train de parler arrête et, après que tout soit rentré dans l’ordre, recommence son dialogue du début. Il m’est arrivé à plusieurs reprises d’entendre trois ou quatre fois les mêmes phrases. J’aurais préféré avoir des cinématiques entre des niveaux. Cela nous permettrait de mieux profiter du doublage de qualité et d’être plus concentrés pendant que l’on joue.

Tant au niveau de sa jouabilité et de son graphisme, Volume est un jeu d’action qui ressemble aux VR Missions de la série Metal Gear de Konami. Le tout se passe à la troisième personne avec une vue de haut. Le scénario principal comporte 100 niveaux où l’on doit ramasser toutes les gemmes pour ouvrir la sortie. Bien évidemment, il y a des ennemis à éviter sur notre chemin; des robots patrouilleurs, des tireurs d’élite, des chiens de garde, des tourelles de défense et d’autres. Chacun d’eux a un champ de vision distinctif et des compétences différentes.

D’autres éléments sont intégrés dans les niveaux afin d’augmenter leur complexité. Ceux-ci sont amenés progressivement afin d’avoir une courbe d’apprentissage intéressant qui conviendra à tous types de joueurs. De plus, on peut trouver des gadgets au sol que l’on peut ramasser et utiliser. Certains d’entre eux nous donnent une capacité spéciale (déplacement silencieux, vitesse de déplacement augmenté, invisibilité, etc.) sur un court laps de temps et les autres permettent de créer une diversion afin d’attirer les gardiens hors de notre chemin. Par contre, on peut en avoir seulement un à la fois sur nous. On doit donc bien étudier le niveau afin de choisir le gadget le mieux adapter à la situation.

La prise en main est intuitive et précise. C’est essentiel dans un jeu comme Volume où il y a un tableau de classement. Pour les joueurs sur PC, je vous conseille d’y jouer avec une manette. Vous trouverez le contrôle de votre personnage bien plus intéressant avec l’analogue que les touches de votre clavier. J’ajouterais qu’avec son graphisme très simpliste, le jeu n’est pas très demandant pour votre ordinateur.

En plus de la campagne principale du jeu, Volume contient des niveaux créés par les autres joueurs et un éditeur de niveau. On peut élaborer de nouveaux défis pour nous et, ensuite, les partager en ligne. Comme dans la photo ci-dessus, on peut voir que certains niveaux de la communauté sont inspirés d’autres jeux. J’en ai personnellement essayé un de Space Invaders et un autre de Mirror’s Edge.

Malgré ses quelques défauts, Volume est un bon jeu avec une formule parfaite pour de courtes périodes de jeu. Son coût d’environ 20 $ et sa durée de vie de plus de 10 heures lui donnent un excellent rapport qualité-prix. De plus, si vous l’achetez sur le PS4, vous aurez gratuitement une copie pour la Vita dès sa sortie.

Ma note : 7.5/10


Par Damien Boudreault
Critique effectuée sur PC
Aussi offert sur PS4 et bientôt sur Vita
Voix anglaises et sous-titres français
Visitez le site officiel : http://www.volumegame.net/


Les commentaires sont fermés.