[Critique] PES 2016

Cette semaine c’était le tour de Konami de tenter de devenir la référence de jeu de soccer au monde. Plusieurs amateurs le savent, EA Sports à souvent occupé cette place de choix avec sa série FIFA. D’ailleurs l’opus 2016 sera disponible la semaine prochaine. Avant de se rendre jusque-là, parlons un peu de la franchise PES qui fête son 20e anniversaire cette année. Pour l’occasion, je vous offre ma critique de PES 2016 sur Xbox One.

Tel que mentionné un peu plus haut, PES à toujours eu du mal à dépasser la série FIFA d’EA Sports. Cependant, cette année, l’édition 2016 de ce jeu de sports place la barre très haute et les développeurs nous offrent un titre intéressant et amusant.

S’amuser avant tout

Le but premier d’un produit vidéoludique est de s’amuser. Bien sûr, il doit aussi nous plaire, mais il doit principalement nous donner envie d’y retourner à chaque fois que nous éteignons notre console. PES 2016 atteint parfaitement cet objectif avec son nombre de modes de jeux et plusieurs fonctionnalités intéressantes. Tout d’abord, c’est un total de 11 modes de jeux qui sont offerts. Bien sûr on y retrouve un mode d’entraînement, mais sinon toutes les autres façons de jouer sont personnalisées et diversifiées. Voici la liste des modes, j’expliquerai certains d’entres-eux après cette courte liste :

  • Exibitition
  • Partie Rapide
  • Ligue des Masters
  • My Club
  • Vers une légende
  • Division en ligne
  • Compétition en ligne
  • Ligue (UEFA Champions League, Copa Libertadores, UEFA Europa League, Copa Sud Americana, AFC Champion League, BBVA, Enedivisie, Ligue 1, Coupe du monde)
  • Matchmaking Amis
  • Jeu en équipe
  • Entraînement

Les modes qui nous intéressent sont Ligue des Masters, My Club et Vers une légende.

Ligue des Masters, My Club et Vers une légende

Débutons par Ligue des Masters, ce dernier consiste à incarner un manager d’une équipe de votre choix dans les ligues disponibles du titre. Vous devez, donc, lui donner un nom et modifier son apparence. L’outil de personnalisation est très simple d’utilisation et permet d’obtenir des résultats extrêmement précis pour ceux qui voudraient créer un manager à leur image. Tout est modifiable, les yeux, les cheveux, la forme de la tête, la hauteur du visage, etc. Une fois votre personnage crée vous commencez, donc, votre carrière professionnelle. Dès le départ, vous recevez un courriel de votre personnel qui vous explique les fonctionnalités du mode. Plusieurs petits éléments sont intéressants, comme l’intégration des championnats UEFA lors de la saison, les articles de nouvelles diversifiés et le système de transfert. Ce dernier est très complet et offre un réel contrôle de notre équipe. Vous pouvez faire des recherches avancées ou laisser votre recruteur trouver des joueurs sur le marché qui comblerait les faiblesses de votre onze partant. Votre personnel est très compétent et je n’ai jamais eu besoin de faire une recherche approfondie pour améliorer mon alignement. Une fois le joueur trouvé, vous effectuez une offre de transfert ou de prêt. Lorsque l’équipe adverse a donné sa décision vous pouvez modifier certains aspects du contrat et un indicateur, en pourcentage, vous indique les chances de réussir cet échange. Le mode propose même des cinématiques lorsque vous signez de gros noms.

Ensuite, il y a le mode My Club. Ce dernier reprend les principes de base des modes Ultimate Team des autres jeux de sports, mais sans les cartes. En effet, pour recruter un joueur vous devez engager du personnel et le recrutement est aléatoire selon les compétences de l’homme que vous avez envoyé. Pour vous aidez dans les premiers matchs, les développeurs vous offrent la chance d’avoir un joueur étoile en prêt pour un nombre de matchs précis. Cependant, vous ne pouvez effectuer de match en ligne avec ce joueur dans votre effectif pour éviter les affrontements inégal. L’interface ressemble beaucoup à celle des autres modes et un didacticiel complet est disponible pour les débutants.

Pour terminer on retrouve le mode Vers une légende qui permet de créer ou d’incarnez un joueur vers les plus haut sommet du soccer mondial. L’outil de personnalisation du personnage est sensiblement identique que celui du mode Ligue des Masters. Si vous préférez avoir une expérience unique et décidez de créer un joueur, vous devez choisir une ligue de préférence. Ensuite, votre équipe sera choisie aléatoirement. Au cours de votre saison, vous devez accomplir certains objectifs pour obtenir un renouvellement de contrat ou intéresser des équipes plus prestigieuses.

Une présentation classique

Même si PES 2016 n’utilise pas le meilleur moteur graphique du marché, la modélisation des visages est bien réussie. De plus, l’ambiance des stades et des célébrations est diversifiée. D’ailleurs, il existe plus de 122 célébrations différentes à l’intérieur du jeu. En ce qui concerne les commentaires des matchs, ces derniers sont intéressants et offrent un petit plus dans l’immersion que tentent de créer les développeurs de Konami.

Le problème de licences gêne-t-il ?

C’est une question que de nombreuses personnes autour de moi m’ont posée lorsqu’il était question de mon avis sur PES 2016. Je dois avouer que les licences présentes sont bien suffisantes et offrent assez de contenu au titre. Il serait bien sûr intéressant d’avoir une base de données plus grande avec plus d’équipes, mais en général on ne le remarque pas vraiment.

PES 2015 avait relancé la série sur la bonne voie et cet opus 2016 poursuit dans cette direction. Konami fait un travail extraordinaire pour tenter de se rapprocher de la concurrence et offrir une réelle compétition. Je dois avouer que cette dernière est très bien lancée avec ce jeu. PES 2016 offre des modes de jeux intéressants, des éléments inédits ainsi qu’une modélisation des visages très réaliste. Le titre ne plaira sans doute pas à tous, car il comporte certains éléments de jouabilité s’approchant plus d’un côté arcade que simulation.

Sans aucun doute, je conseille fortement l’achat du jeu pour les amateurs de soccer, j’ai bien hâte de tester FIFA 16 pour faire la comparaison des deux plus grands jeux de soccer au monde. PES 2016 est offert dès maintenant sur PC, Xbox One, PS4, PS3 et Xbox 360.

Ma note 8.5/10


Par Marc-Antoine Bergeron Côté
Critique effectuée sur Xbox One
Aussi disponible sur PC, PS4, PS3 et Xbox 360

Jeu disponible en français
Visitez le site officiel : https://pes.konami.com/fr/pes2016/

Posted In:

Les commentaires sont fermés.