[Critique] Assault Android Cactus

Je ne suis pas doué dans les jeux de style « shoot them up », ce qui fait qu’ils m’amusent plutôt rarement. J’ai trop souvent de la difficulté à bien voir et à analyser l’ensemble de l’écran et, donc, de réagir rapidement à toutes les menaces autour de moi. De ce fait, j’étais un peu perplexe quand j’ai abordé le jeu Assault Android Cactus du studio Witch Beam et, fort heureusement, j’ai eu une expérience vraiment plaisante avec ce titre indépendant.

Constable Cactus à la rescousse

L’histoire commence avec l’arrivée du constable interplanétaire Cactus, un androïde maladroit, armé d’un fusil d’assaut et d’un lance-flamme sur un cargo de l’espace qui est en proie aux attaques de ses propres robots. Sur place, il fait la rencontre de quatre autres androïdes et, ensemble, ils partent en direction du cœur du cargo afin de ramener l’ordre et de sauver les occupants.


Bien que le titre semble tourner autour de l’androïde Cactus, vous n’avez pas l’obligation d’utiliser ce personnage durant votre aventure. Vous pourrez choisir entre huit androïdes qui ont chacun leurs propres armes et capacités spéciales. Il ne vous reste plus qu’à utiliser celui qui s’adapte le mieux à votre style de jeu et aux ennemis que vous avez à affronter.

En plus des caractéristiques uniques à chaque androïde, vous pourrez compter sur l’aide de différents types de capsules qui vous donnent des bonus temporaires comme plus de vitesse, plus de dommage ou la capacité d’interrompre les ennemis.

Des contrôles préférables avec une souris et un clavier

Le jeu est un « Shoot them up » de type multidirectionnel. Nous nous déplaçons donc librement dans des tableaux qui ressemblent à des arènes de plus ou moins grandes tailles selon les niveaux. Nous visons et nous tirons tout simplement. Il y a un bouton pour les attaques normales et un autre pour les attaques spéciales. Par contre, j’ai trouvé que les contrôles avec une manette étaient un peu plus difficiles, en particulier avec l’androïde Aubergine qui utilise une sorte de scie circulaire.

Chaque seconde compte

Notre personnage ne peut pas être détruit lorsqu’il est touché par des projectiles ennemis, il est seulement gelé durant quelques secondes. Par contre, nous devons maintenir notre énergie à l’aide de batteries qui tombent de nos ennemis. Une fois notre énergie à zéro, la mission a échoué. Le fait de devoir courir après les batteries d’énergie ajoute une difficulté au jeu et nous force parfois à foncer dans un tas d’ennemis pour récupérer une batterie. Malheureusement, la plupart du temps, les ennemis ne jettent des batteries que lorsque nous sommes sur le point de manquer totalement d’énergie.

Si j’ai réussi à parcourir plutôt facilement l’ensemble des 25 missions, qui durent de deux à cinq minutes, certaines m’ont causé vraiment de gros soucis. Même après être mort plus de 30 fois sur le dernier tableau, je n’avais pas la possibilité de réduire la difficulté du jeu.

Un jeu conçu pour être joué en équipe, mais…

Trois heures, c’est le temps que ça m’a pris pour compléter le mode histoire du jeu et ses 25 missions. Le titre propose aussi d’autres modes de jeu comme Infinity Drive qui consiste à affronter des vagues infinies d’ennemis qui sont de plus en plus forts. Il y a aussi Daily Drive qui nous fait combattre 10 vagues d’ennemis dans des tableaux qui changent chaque jour et pour lesquels nous n’avons qu’une seule chance de réussir et plusieurs autres.

Si la durée de base du titre n’est pas sa plus grande force, elle se rattrape en offrant la possibilité de jouer jusqu’à 4 joueurs sur un même écran, chose plutôt rare de nos jours sur un ordinateur. Le jeu a un potentiel multijoueur vraiment énorme. J’ai essayé une mission à deux, ça fonctionnait très bien et c’était vraiment amusant.

Le gros hic, c’est que le jeu ne propose pas de jouer en ligne ni même en réseau local. Vous devrez donc tous être devant votre ordinateur pour pouvoir y jouer, ce qui n’est franchement pas génial. Pour pouvoir jouer en groupe de façon plus conviviale, vous devrez attendre la sortie du titre sur Wii U ou sur la PlayStation 4.

L’absence du titre sur Xbox One et l’impossibilité de jouer en ligne est un choix plutôt discutable pour un titre clairement orienté pour le multijoueur. Malheureusement, les choses ne semblent pas près de changer selon les réponses données par les développeurs sur les réseaux sociaux.

NoOnlineOrLan NoX360

Visuellement « bluffant »

C’est beau, coloré et animé ! Les décors changent continuellement, bref c’est « bluffant ». La modélisation des monstres et de nos 8 androïdes est vraiment bien réussie. Chacune d’entre elles a sa petite personnalité, son petit style particulier qui la caractérise et les rend uniques.

La lisibilité du jeu est fantastique, malgré la tonne d’éléments affichés en même temps. J’arrive sans problème à bien voir où je suis situé, où j’attaque et d’où proviennent les attaques. Les décors de fond sont parfois un peu ternes, mais ils servent justement à garder une bonne lisibilité et n’entrent pas en conflit avec les éléments importants du jeu.

Si seulement…

J’ai eu beaucoup de plaisir à jouer à Assault Android Cactus. Non seulement le jeu est beau, mais, en plus, la musique très techno est envoûtante et les dialogues sont vraiment drôles. Le jeu est accrocheur, addictif et va clairement être un « must-have » sur PS Vita pour les joueurs occasionnels qui peuvent se contenter de jouer uniquement en solo.

Malgré tout, j’ai de la difficulté à vous conseiller ce jeu sur ordinateur avec une aventure de moins de trois heures. Les autres modes de jeux ainsi que les modifications personnalisées à débloquer sont un ajout intéressant, mais ne compensent pas l’absence d’un mode multijoueur en ligne.

Quel dommage, car, sans être parfait, c’est probablement l’un des meilleurs jeux auquel j’ai joué cette année et à moins de 20 dollars, c’est une véritable aubaine.

Ma note 7.5/10


Par Jonathan Harvey
Critique effectuée sur PC, aussi disponible sur Linux et OS X, PlayStation 4, PlayStation Vita et Wii U
Jeu disponible en anglais
Visitez le site officiel : http://www.assaultandroidcactus.com/p/landing.html

Posted In: