[Critique] Cities: Skylines – After Dark

Disponible depuis quelques jours déjà, le premier contenu supplémentaire pour le jeu de gestion Cities: Skylines est maintenant offert sur PC via la plateforme de téléchargement Steam. Cette extension permet l’intégration d’un cycle jour et nuit, mais aussi l’ajout de nombreuses nouveautés permettant à ce titre développé par Colossal Order Ltd. en collaboration avec Paradox Interactive de rester dans le haut du tableau pour ce style de jeu. Je vous offre, donc, ma critique de Cities: Skylines – After Dark sur PC.

Cities: Skylines est disponible depuis le 10 mars 2015 uniquement sur PC via la plateforme de téléchargement Steam. Le contenu After Dark est disponible de la même façon pour 16,99 $. Le jeu original est, lui, vendu au prix de 32,99 $.

Une ville de nuit

Tel que mentionné dans l’introduction de cette critique, After Dark permet l’intégration d’un cycle jour et nuit. Les développeurs ne se sont pas seulement contentés d’illuminer les bâtiments, les rues et d’obscurcir l’image. Si vous prêtez attention aux détails, les ombres de la nuit envahiront votre ville tranquillement le soir et cet effet est très joli. De plus, les différents lampadaires de votre cité s’allumeront, même chose au niveau des infrastructures et même des appareils aériens. L’équipe de Coloassal Order a même été un peu plus loin avec de petites lumières sur les bicyclettes.

La nuit ne fait pas que changer l’aspect visuel de votre ville, mais bien aussi la façon dont vos citoyens vont y vivre. Il est maintenant possible de créer certaines zones commerciales ouvertes lorsque le soleil se couche. Nous observons, donc, la popularité des théâtres, des bars, etc. Le trafic va aussi s’adapter même au petit matin. Le nombre de véhicules qui occupent les rues sera bien plus nombreux si vous offrez de nombreuses activités nocturnes à vos habitants.

Encore plus de gestion

En plus de l’ajout des bicyclettes, un nouveau système de taxi est aussi mis à votre disposition. Ce n’est pas tout, le cycle de nuit augmente le taux de criminalité, vous devez, donc, adapter votre budget consacré aux forces policières en conséquence. De ce côté, les développeurs vous permettent d’abaisser ou d’augmenter votre budget pour les différents services de la ville pour le jour et la nuit. Le joueur peut, donc, mettre plus d’argent sur la protection des citoyens lors de la nuit et le réduire dans le jour.

De nouvelles infrastructures

L’expansion After Dark ne s’arrête pas là. Les développeurs ont aussi fait l’ajout de nombreux bâtiments tels que les prisons, les ports de pêche, les terrains de volleyball de plage et bien plus encore. Au niveau des routes, vous pouvez désormais créer des voies réservées pour les autobus, les taxis et les vélos. Pour augmenter la difficulté du titre, le studio a aussi ajouté un bon nombre d’objectifs plus différents les uns que les autres.

Cities: Skylines une référence !

Le jeu est sans aucun doute le meilleur sur le marché et dépasse largement la franchise SimCity d’EA. L’extension After Dark répare et ajoute la plupart des demandes de la communauté. Les membres de cette dernière pourront aussi mettre la main à la pâte avec le Steam Workshop.

Seul point négatif de ce contenu téléchargeable est son prix. Même s’il propose de nombreuses nouveautés et permet de se hisser dans le haut du classement pour ce type de jouabilité, After Dark est offert au prix de 16,99 $. De nombreux amateurs espéraient peut-être obtenir ces ajouts pour une dizaine de dollars pas plus. Cependant, le nouveau contenu n’arrive pas souvent sur ce genre de jeu et les développeurs ont fait un travail extraordinaire. De plus, certaines nouveautés sont disponibles gratuitement avec la mise à jour comme le cycle de jour et de nuit.

Si vous aviez rangé votre jeu, il serait peut-être temps d’y rejouer et de découvrir l’ensemble des nouveautés d’After Dark !

Ma note 8/10


Par Marc-Antoine Bergeron Côté
Critique effectuée sur PC
Jeu traduit en français
Visitez le site officiel : http://www.citiesskylines.com/

 

2 Comments

Les commentaires sont fermés.