[Critique] Chibi-Robo! Zip Lash

N3DS_ChibiRoboZipLash_illustration_02_png_jpgcopy

Le toujours très mignon Chibi-Robo est de retour pour une quatrième occasion en Amérique du Nord. Après un opus très mitigé dans lequel les développeurs avaient complètement changé le style de la série, ils renouent, cette fois, avec leur ancien genre : un jeu de plateforme, mais à défilement latéral. J’y avais déjà joué à deux occasions avant de recevoir la copie et j’étais justement bien content de cette jouabilité. Par contre, possède-t-il ce qu’il faut pour ressortir du lot durant cette période très achalandée?

Synopsis

Dans Chibi-Robo! Zip-Lash, des petits extraterrestres ont commencé à envahir la Terre, dérobant au passage beaucoup de ressources dont les bonbons préférés de tout le monde. Notre petit robot décide alors de traverser la planète à l’aide de son vaisseau en quête d’aventure et aussi pour faire le ménage des déchets et de cette invasion partout où il passe. Les déchets l’aideront à alimenter son véhicule et son ami Telly le guidera en lui offrant des conseils dans plusieurs situations.

Une jouabilité originale

Là où Chibi-Robo! Zip Lash tire son épingle du jeu, c’est dans ses mécaniques principales. En effet, celui-ci doit traverser les niveaux et les obstacles en s’assurant de conserver suffisamment de batteries afin de poursuivre son chemin. Il fera le tout en étant muni seulement de son câble d’alimentation qui sert de fouet, mais surtout de corde pour s’accrocher un peu partout. À travers les niveaux, il trouvera aussi des rallonges supplémentaires pour être en mesure d’atteindre de plus hauts sommets ou pour découvrir des secrets cachés. C’est donc de par cette jouabilité très unique que le jeu tire son originalité.

Beaucoup d’éléments à récupérer

D’ailleurs, il s’agit d’un autre aspect très positif du jeu. C’est-à-dire qu’il faut trouver les trois chibi-tot (des robots miniatures), les bonbons et les grosses pièces de monnaie de chaque niveau pour le compléter à 100 %. À noter qu’il y a aussi des bonis pour ceux qui ne prennent pas de dommage. Puis, il faut dire qu’il est primordial d’user de dextérité et d’ingéniosité si on veut parvenir à tout trouver. Je me suis retrouvé souvent très satisfait en réussissant à faire rebondir mon fil sur plusieurs obstacles pour ramasser un coffre bien caché.

Chaque monde inclut 6 niveaux et un boss. Dans cette sélection de six, il y en a toujours un qui change complètement la jouabilité. Par exemple, dans le premier, Chibi doit traverser un des tableaux en flottant grâce à des ballons et le défi est d’éviter les obstacles. Dans le second monde, c’est une course de skateboard électrique qui nous attend. Les combats contre les Boss offrent aussi un peu de répit à la jouabilité redondante, mais ne posent pas un grand défi. Bref, bien que ceux-ci diminuent l’effet de répétition, il n’y en avait pas assez à mon goût.

Inégale

Ensuite, il y a le niveau de difficulté qui est parfois inégal. La majorité d’entre eux se complètent aisément jusqu’à ce qu’on arrive à un tableau qui ne nous pardonne pas la moindre faute. Je pense, entre autres, au niveau de skateboard que je mentionnais précédemment. Malgré tout, il n’y a rien qui va vraiment poser un grand défi, autre que tout collectionner.

Je me suis amusé à survoler quelques critiques à gauche et à droite sur le jeu avant d’écrire la mienne. Il y en a une qui m’a bien fait rire et dans laquelle le rédacteur disait être frustré d’avoir à refaire les mêmes niveaux. Voyez-vous, à la fin de chaque tableau, Chibi doit atteindre un des trois vaisseaux spatiaux (bronze, argent et or). En atteignant le plus prestigieux, il obtient le droit de tourner la roue trois fois et c’est cette roue qui décide à quel tableau vous passez. Alors, si vous comptez trop sur la chance, vous risquez de tomber sur des tableaux que vous avez déjà faits. À noter qu’il est aussi possible de dépenser des sous pour acheter des panneaux sur la roue afin d’améliorer ses chances. Bref, même si la mécanique est douteuse et prolongera la vie du jeu de certains inutilement, c’est assez facile de la contourner.

Toujours aussi mignon

Au niveau des graphiques et des effets sonores, on peut dire que c’est raisonnable. Le jeu est mignon et le 3D est assez bien réussi pour qu’il en vaille la peine de l’activer. Par contre, il n’y a pas de voix. Tous les personnages parlent avec des dialectes incompréhensibles et ça leur enlève un peu de saveur. Pourtant, il y avait un potentiel à ce que les deux personnages interagissent et qu’ils nous fassent bien rire ensemble comme la série Portal avec GlaDOS et Wheatley.

Un amiibo très utile

Enfin, j’ai aussi eu la chance de tester le fonctionnement entre le jeu et l’amiibo à l’effigie de son personnage principal. Celui-ci vous permet d’enregistrer les scores que vous accumulez à chaque niveau. Plus vous en ajoutez, plus votre amiibo gagne de l’expérience. Au départ, il est seulement possible d’utiliser ses pouvoirs une fois par jour. Ceux-ci consistent à doubler sa capacité de pas à 2000 et à augmenter la portée de son cordon d’alimentation. En montant de niveau, il est possible de l’utiliser à plus d’une reprise. Bref, je trouve que c’est un ajout qui en vaut la peine à quelques reprises dans le jeu pour ceux qui veulent tout compléter.

Le verdict

En terminant, vous avez probablement constaté que mon opinion sur ce nouveau titre de la franchise est un peu ambiguë. Chibi-Robo! Zip-Lash possède des qualités, mais aussi des défauts qui viennent miner notre expérience. Alors qu’au début, j’étais très excité et anticipais cette sortie, j’ai éventuellement commencé à trouver le tout un peu trop redondant. En cette période d’importantes sorties, le marché est rempli de titres qui en valent davantage l’investissement incluant sur la Nintendo 3DS et celui-ci ne sera malheureusement pas dans mes recommandations. Par contre, c’est peut-être une expérience qui va attirer les plus jeunes puisque notre robot-héros est adorable. Je voulais vraiment t’aimer mon petit Chibi, mais malheureusement ce sera pour une prochaine fois.

Ma note : 5,5/10

Exclusivité Nintendo 3DS
Offert en français
Site officiel: http://chibirobo-ziplash.nintendo.com/

Posted In: