[Critique] Uncharted : The Nathan Drake Collection

Je suis déçu. Je suis déçu et cela m’attriste. Non parce que le jeu en soi n’est pas bon, mais plutôt parce que vous doutez. Sinon, comment pourrait-il en être autrement puisque vous désirez lire la critique du collectif d’Uncharted? Existe-t-il vraiment un doute dans votre esprit? Sentez vous libérer mes amis, ce doute n’aurait jamais dû se manifester.

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, Uncharted — The Nathan Drake Collection (spéculons, est-ce que cela veut dire qu’on pourrait avoir à faire à un autre protagoniste dans le futur?) inclus les trois jeux qui ont été acclamés par la critique sur la console précédente de Sony, la PlayStation 3. J’entends déjà les gens se plaindre qu’il manque un jeu à cette collection : il manque Golden Abyss paru sur la console portable PS Vita. Bien que j’ai adoré cet épisode et que j’aurais bien aimé que ce titre fasse partie de l’ensemble, je trouve ça bien que le côté exclusivité soit resté aux possesseurs de la petite machine. Mais bon, il n’y a tout de même pas de quoi se plaindre puisque nous sommes en face de trois jeux qui restent, à mon humble avis, parmi les meilleurs des dernières années. Puisqu’il s’agit d’un 3-en-1, passons en revue chacun de ceux-ci.

Uncharted : Drake’s Fortune 

Le premier Uncharted avait été une révélation pour moi dans le passé et de pouvoir y jouer de nouveau sur PlayStation 4 dans une version remastérisée est un pur délice. Ce premier opus nous permet de faire la rencontre de Nathan Drake, célèbre (seulement à nos yeux) chasseur de trésor qui parcourt le monde dans l’espoir de retrouver les détails entourant la disparition de Sir Francis Drake, célèbre (lui, pour vrai) explorateur du 16e siècle et ancêtre de Nathan. Cependant, la raison de sa recherche n’est pas seulement son arbre généalogique. Il faut dire que les dernières nouvelles de Francis Drake amènent vers un trésor d’une valeur inestimable et connue par tous : El Dorado. Bien entendu, ce premier titre est celui qui a le moins bien vieilli à travers le temps. Lorsqu’on prend le temps de regarder, on remarque immédiatement que le jeu n’a pas été développé sur la console actuelle. Malgré tout, le rendu graphique demeure époustouflant si on le compare à bien d’autres jeux parus il n’y a pas si longtemps. Surtout que les trois jeux sont maintenant livrés en 60 images secondes. De plus, on a pris la peine de modifier les phases de jeu de tir pour que ceux-ci soient conformes au standard établi par Uncharted 2, standard très élevé. Une aventure qui vaut et qui se doit d’être vécue, ne serait-ce que pour comprendre la provenance de cette série ainsi que de connaître les personnages hauts en couleur qui s’y trouvent.

Uncharted 2 : Among Thieves 

Il s’agit sans aucun doute du meilleur de la série (selon les critiques, mais également à mon avis). Uncharted 2 ramène Nathan Drake sur les traces d’un nouveau trésor dans la ville de Shambhala. Or, la chasse à de nouveaux trésors veut aussi dire l’apparition de nouveaux ennemis et ils ne sont pas toujours tendres. Heureusement, Drake peut toujours compter sur ses amis pour le sortir de l’embarras (ou pour le mettre dans l’embarras, cela dépend de l’occasion). Si ce titre fait partie des meilleurs jeux auxquels j’ai joué dans ma vie, c’est principalement en raison de sa trame narrative, remplie de suspense. D’ailleurs, le commencement du jeu est sans aucun doute la meilleure façon de se mettre en appétit pour une grande aventure. On remarque aussi que Naughty Dogs avait, à l’époque, fait une grande avancée dans l’exploitation de la console de Sony puisque les images sont sublimes. De plus, comme mentionnés plus tôt, les combats aux fusils sont très bien réalisés ainsi que les combats corps à corps. Bref, je vous mets au défi, même encore aujourd’hui, de trouver un seul défaut à ce jeu. Très peu peuvent se vanter d’être sans faille et Uncharted 2 fait partie de ce groupe.

Uncharted 3 : Drake’s Deception 

Dans cet épisode, devinez Nathan Drake est à la recherche de quoi? Un trésor! La surprise! Mais cette fois, on développe une nouvelle affinité avec Drake puisqu’on effectue un retour vers les origines de Drake, sur son passé. Contrairement au fossé qui existait entre le premier et le deuxième épisode, il n’existe pas une énorme différence entre le deuxième et le troisième au niveau de la réalisation. Encore une fois, nous avons affaire à un jeu impeccable comme nous y sommes habitués avec Naughty Dogs. La seule différence majeure réside dans les combats corps à corps qui ont été grandement améliorée pour le plaisir de tous. Alors que nous étions dans les confins de l’Himalaya dans le second chapitre, c’est plutôt le désert brûlant auquel nous faisons face cette fois-ci, à la recherche d’Atlantis. Nos héros parviendront-ils à résoudre ses mystères?

Quoi de neuf?  

En dehors de la qualité de l’image qui a été améliorée, d’autres petits bonus viennent faire leurs tours dans chacun des titres. Pour ceux qui ont déjà fait les trois jeux, l’intérêt de ces surplus n’est pas une justification en soi, à l’exception peut-être de l’accès à la bêta multijoueur de Uncharted 4 : A Thief’s End. D’ailleurs, en parlant du multijoueur, il s’agit du gros manque de ce collectif : il n’y a aucun multijoueur. Bien que cela ne m’est pas essentiel, j’ai senti qu’il y avait un manque pour ceux qui ont aimé cette facette de Uncharted. Bien dommage.

Rester au sommet

Uncharted : The Nathan Drake Collection est une bonne mise en appétit pour la prochaine aventure du casse-cou chasseur de trésor. Que ce soit pour le faire à nouveau ou pour découvrir pour une première fois, ce titre doit absolument être dans votre vidéothèque puisqu’il possède trois des meilleurs jeux jamais réalisés et cela, sur le même disque. Quand Naughty Dogs fait quelque chose, il le fait bien, très bien même.

Ma note : 9/10

Exclusivité PlayStation 4
Aussi offert en français
Site officiel: http://www.unchartedthegame.com/