[Critique] Cute Things Dying Violently

Vous vous êtes peut-être déjà demandé ce que donneraient le mélange des aspects mignon, sympathique et gore de Super Meat Boy, le mode du lancer de Angry Birds et du côté casse-tête de Cut the rope. J’ai enfin la réponse à ce questionnement historique ! Il s’agit de Cute Things Dying Violently, un petit jeu développé par le studio ApathyWorks.


Sauvez des bestioles d’une mort sanglante

Vous devez sauver de mignonnes petites bestioles bleutées d’une mort atroce. L’environnement dans lequel évoluent vos protégées est bourré d’explosifs, de scies à chaine et de pleins d’autres éléments prêts à les réduire en charpie. C’est à vous de les mener, ou plutôt de les lancer, avec le plus de précision possible afin de les envoyer dans un abri.

Visez, tirez et croisez les doigts

Les mécaniques du jeu sont plutôt simples, vous devez placer vos bestioles au meilleur emplacement possible pour les lancer en direction d’un ascenseur qui les transporte en sécurité.

Les bestioles laissées à elles-mêmes se promènent de gauche à droite et c’est donc un par un que vous devrez les envoyer dans l’ascenseur. À la base, le jeu se limite au lancement de vos créatures avec la flèche directionnelle. Au fur et à mesure que vous progressez, vous devrez vous adapter aux nouvelles difficultés des tableaux et utiliser les différents accessoires qui s’offrent à vous pour mener à bien vos objectifs. Certains tableaux ne vous demanderont même pas de toucher à vos bestioles, vous les guiderez à l’aide d’un tas d’objet aux différentes propriétés.

De bons casse-têtes

Avec la panoplie d’éléments offerts dans le jeu et toutes les différentes situations possibles des 48 tableaux, vous devrez faire marcher très fort vos méninges pour éviter de voir votre tableau rempli du sang et des entrailles de vos petites bêtes. Le jeu offre un vrai sentiment d’accomplissement quand on parvient enfin à comprendre quelle séquence permet d’amener à bon port nos créatures avec le moins de pertes possibles.

Des ajouts intéressants

En plus des tableaux de base, le jeu propose un éditeur complet qui vous permet de créer vos propres tableaux ! Donc, vous avez l’occasion de créer toutes sortes de tableaux et de laisser vos amis tenter de les résoudre. Le jeu propose aussi de nouveaux tableaux chaque semaine, ce qui fait en sorte que vous aurez toujours de quoi vous occuper durant quelques minutes chaque semaine. Des ajouts simples, mais qui décuplent la durée de vie du titre.

Des contrôles parfois minutieux et à deux mains

Un des seuls petits bémols du jeu est qu’il fonctionne beaucoup mieux si vous utilisez vos deux mains, puisque vous devez contrôler à la fois l’emplacement de votre bestiole ainsi que l’angle dans lequel vous le lancerez. De plus, beaucoup de tableaux se passent au sol et, sur un écran de cellulaire de taille normale, vous risquez d’avoir de la difficulté à faire toute la suite de séquences pour réussir votre tableau. Ce problème devient encore plus important si vous êtes dans un endroit où vous devez constamment bouger ou vous tenir dans le métro ou en autobus par exemple.

Un bon petit jeu à la fois drôle et sympathique

Sans être exceptionnellement original, le jeu est superbement réalisé. L’humour y est omniprésente, c’est visuellement vraiment mignon à voir et le jeu offre une belle valeur de rejouabilité.

Pour à peine plus d’un dollar sur iOS ou Android et moins de quatre dollar sur PC, Cute Things Dying Violently remplit parfaitement son rôle de petit jeu facile d’approche et qui vous occupe parfaitement durant une période d’attente comme une salle d’attente ou en allant aux toilettes, mais qui demeure un peu difficile à prendre en main si vous bougez constamment comme par exemple en transport en commun.

Ma note 8.0/10


Par Jonathan Harvey
Critique effectuée sur iOS,disponible aussi sur Windows et Android 
Jeu disponible en anglais
Visitez le site officiel : http://www.apathyworks.com/games/cute-things-dying-violently/

Posted In: