Notre premier aperçu de Halo 5: Guardians

Halo 5 Guardians

Attention, ce texte contient des informations sur le début de l’histoire de Halo 5 : Guardians. Microsoft nous a permis de discuter des trois premières missions du jeu. Je recommande à ceux qui ne veulent pas se gâcher cette partie du jeu de ne pas lire les lignes suivantes.

Halo 5 : Guardians débute avec le capitaine Thomas Lasky qui fait un résumé de la situation actuelle à Fireteam Osiris. Depuis les 72 dernières heures, cinq colonies ont expérimenté les mêmes événements : une destruction massive qui semble d’origine de la race des Forerunners. Dre Catherine Elizabeth Halsey a réussi à rentrer en contact avec eux et prétend avoir de l’information sur ces attaques. Selon Sarah Palmer, Dre Halsey est toujours sous l’emprise des Convenants sur la surface de la planète Kamchatka. La mission de Locke et son équipe est de pénétrer les lignes ennemies et de ramener le docteur à bord du vaisseau Infinity.

L’équipe composée de Vale, Tanaka, Buck et Locke débarque donc sur Kamchatka où, après une cinématique époustouflante qu’on a pu voir en partie dans la dernière bande-annonce, le joueur prend finalement contrôle. Sur cette planète, il se déroule une énorme guerre entre les Covenants et les Promethean et ça laisse place à beaucoup d’action en arrière-plan. Puis, d’entrée de jeu, j’ai senti tout de suite la différence que j’avais détectée en regardant la présentation de Halo 5 lors du dernier E3. On ressent tout de suite la différence que le taux de rafraîchissement à 60 images par seconde ainsi que la résolution à 1080 p apportent et qui rend la jouabilité plus fluide que jamais. Qui plus est, notre protagoniste a aussi droit à de nouvelles habiletés comme la possibilité de charger sur nos ennemis ou les obstacles avec un bon coup d’épaule et d’être en mesure de sauter pour ensuite écraser nos adversaires au sol. Le dernier ajout qu’on remarque, c’est que nos coéquipiers peuvent finalement nous ramener sur nos deux pattes après que notre personnage ait perdu toute son énergie. Bref, après quelques combats, l’équipe de Locke réussit à retrouver Dre Halsey et à la rapatrier sans trop d’anicroches.

Pour la seconde mission, on passe à Master Chief et Blue Team. Un des membres de l’équipe, Fréderic, explique qu’il n’a jamais vu Chief aussi pressé depuis leur premier entraînement. Il semblerait que l’escouade soit passée à travers un grand nombre de missions récemment. Spartan 117 avertit alors Infinity qu’ils ont enfin détecté Argent Moon. Il s’agit d’un vaisseau appartenant à Oni, mais qui a disparu depuis quelque temps. Leur but est donc de le ramener à Oni et d’éliminer toute menace qui se trouve à bord.

Durant cette mission, Master Chief perd connaissance durant quelques instants et il détecte la présence de Cortana. Elle lui indique que le domaine est ouvert et que Meridian est la prochaine destination. John est convaincu qu’il ne s’agit pas que d’une illusion. Il convainc alors son équipe d’aller faire un tour sur cette planète une fois que cette mission sera terminée. À la fin de la mission, Chief annonce à Infinity son plan de se rendre sur Meridian pour retrouver Cortana. Cependant, il semblerait qu’une autre escouade ait eu la même mission avant lui. Chief ne veut rien savoir et c’est avec Blue Team qu’il s’y rend.

De retour à bord d’Infinity, Dre Halsey prévient la flotte que Cortana représente un risque et qu’elle est dangereuse. Elle ne veut pas que Master Chief prenne sa direction, car elle ne le croit pas émotionnellement prêt pour ça, mais c’est déjà trop tard.

À leur arriver sur Meridian, Fireteam Osiris constate que la planète est sous les attaques des Forerunners. Le Commandant Sloan, qui est responsable de la colonie ne voit pas d’un bon œil l’arrivée de Spartans sur sa planète. Néanmoins, il n’a d’autre choix que d’accepter leur présence, car il semblerait que seuls eux seront en mesure d’aider sa population à survivre. Après avoir réussi à protéger plusieurs endroits clés et sauvé plusieurs vies, Sloan laisse enfin l’accès à Locke et sa bande pour qu’ils explorent davantage la planète.

C’est ainsi que se conclut notre introduction de Halo 5 : Guardians. Malheureusement, il faudra attendre encore quelques jours avant de lire notre critique complète.

Posted In: