[Critique] Gravity Falls : Legend of The Gnome Gemulets

gravity-falls

Depuis maintenant de nombreuses années, plusieurs studios doivent créer des jeux vidéos en lien avec des séries télévisées ou encore des films. On peux citer un exemple tel que Game of Thrones avec le jeu épisodique de Telltale Games ou encore les nombreux titres développés par le studio Beenox de Québec sur la franchise Spiderman. Cependant, certains titres disponibles sur le marché au cours des dernières années laissent à désirer et ne représentent pas la qualité de l’oeuvre cinématographique ou de la série télévisée. Ubisoft tentait, donc, le coup avec son adaptation vidéoludique de l’animé Gravity Falls (Souvenirs de Gravity Falls) diffusé sur Disney Channel. Intitulé Gravity Falls : Legend of The Gnome Gemulets, le jeu est disponible sur la console portable de Nintendo et je vous offre ma critique.

Au départ, je ne connaissais pas l’univers de Gravity Falls et j’étais très curieux de le découvrir, surtout que la série télévisée a battu des records d’audience sur Disney Chanel lors de sa diffusion. C’est avec une tête bien vide que j’ai débuté mon aventure avec les deux protagonistes de l’histoire dans Gravity Falls : Legend of The Gnome Gemulets sur Nintendo 3DS.

Les mystères de Gravity Falls

Le jeu met en scène Dipper et Mabel, les deux protagonistes principales de la série télévisée, dans une quête d’aventure qui amènera le joueur dans de nouvelles zones mystérieuses de la région. Les deux enfants devront réussir à retrouver les anciennes Gemulettes, vous aurez compris le jeu de mots avec amulette, de Jeff le Gnome pour s’assurer que ce dernier reste en poste dans ce rôle de chef des autres gnomes de Gravity Falls.  Tout au long de l’aventure, le titre permet de faire la découverte et d’interagir avec plusieurs personnages de la série tels que Soos, Oncle Stan, le Vieux McGucket et plusieurs autres.

De l’action et de l’aventure

Voilà ce que nous ont réservé les développeurs d’Ubisoft. Un jeu d’action et d’aventure reprenant la base des jeux de plateformes. Au cours de votre quête, le joueur doit  affronter de nombreuses créatures,  vaincre de redoutable boss et résoudre des énigmes. Le but est de récupérer toutes les anciennes Gemulettes et les remettre à Jeff le Gnome. Vous voyagez, donc, avec Dipper et Mabel à travers différents environnements afin de les aider à retrouver ces précieux trésors et obtenir la récompense offerte par Jeff. Le joueur doit faire grimper, sauter, et combattre ses personnages pendant de nombreux niveaux.

La beauté de la nature

Utilisant le moteur graphique d’Ubisoft, le UbiArt Framework, Gravity Falls : Legend of The Gnome Gemulets est très joli sur la console portable de Nintendo.  On a, d’ailleurs, observé la puissance de cet engin dans des jeux tels que Rayman Origins ou encore Child of Light. C’est donc, dire que du côté des graphismes, le jeu d’Ubisoft n’a rien à envier des autres jeux d’actions et d’aventure disponible sur le marché.

Le lien entre un frère et une soeur

Dipper et Mabel sont de la même famille et tout de long de l’aventure de Gravity Falls : Legend of The Gnome Gemulets, le joueur devra contrôler et utiliser les pouvoirs spéciaux de chacun de ces personnages. Avec une simple touche, le joueur peut passer d’un protagoniste à l’autre pour atteindre tous les recoins cachés de la région et compléter le titre 100 %.  Au fil des différents tableaux, vous recevez des objets iconiques pour chacun de ces personnages. Les développeurs d’Ubisoft ne vous donnent aucun choix et vous devez utiliser Dipper et Mabel ensemble pour terminer le scénario.

Missions répétitives

L’un des plus gros défauts du jeu est la diversité des missions. Cet aspect n’est presque, voir pas, présent dans Gravity Falls : Legend of The Gnome Gemulets. À de nombreuses reprises, le joueur doit amener les personnages d’un point A au point B afin d’obtenir un nouvel objectif. Ce dernier consiste aussi d’aller d’un endroit à un autre pour passer à un autre niveau. La roue continue de cette façon tout au long du l’histoire du titre.  De plus, les tableaux sont extrêmement rapides et vous terminer le jeu en quelques heures seulement même si vous tentez de le faire à 100 % en récoltant les différents objets cachés de la région de Gravity Falls.

Aussi, aucune animation n’a été réalisée et le joueur doit lire l’ensemble des nombreux dialogues afin de passer d’une mission à l’autre.

Un titre qui ne se démarque pas 

Gravity Falls : Legend of The Gnome Gemulets n’est pas la meilleure adaptation télévisuelle de l’histoire du jeux vidéo, malgré son concept sympathique, l’utilisation du UbiArt Framework, la présence de la plupart des personnages de l’animé et la jouabilité coopérative que le joueur doit gérer avec Dipper et Mabel.

Le titre n’est pas mauvais, mais comporte beaucoup trop de lacunes pour en faire un incontournable sur votre console Nintendo 3DS. Cependant, je le conseille, tout de même, aux amateurs de la série, car le jeu est rempli d’humour tiré de l’auteur de la série télévisée.

Gravity Falls : Legend of The Gnome Gemulets est disponible dès maintenant et uniquement sur 3DS pour une trentaine de dollars.

Ma note 7/10


Par Marc-Antoine Bergeron Côté
Critique effectuée sur 3DS
Jeu traduit en français
Site officiel : https://www.ubisoft.com/fr-CA/game/gravity-falls/