[Critique] Sublevel Zero

Je ne suis pas un grand fan de jeux indépendants, par contre il y en a plusieurs qui savent retenir mon attention. Ce n’est pas un secret, on n’aime pas tous les jeux qu’on critique, mais Sublevel Zero a su retenir mon attention à un tel point où parfois je ne voulais pas arrêter d’y jouer.

Sublevel Zero est un jeu indépendant de tir et Rogue-Like, développé par Sigtrap Games. Vous pilotez un genre de vaisseau avec une vue à la première personne. Vous devez éliminer d’autres petits engins et vous rendre au milieu du niveau détruire le « cœur » et passer au prochain niveau.

En commençant ce jeu, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, et j’ai été grandement servi et satisfait de mon expérience. Tout d’abord, le degré de liberté (ou communément appelé 6 degrees of freedom, en anglais) est un élément vraiment intéressant au jeu. Ce qui veut dire que vous pouvez bouger sur 360 degrés, et vous ne faites pas seulement avancer, reculer ou tourner. Vous pouvez vous retrouver à l’envers parfois, parce que les niveaux sont très surprenants.

Parlons-en des niveaux. Le jeu comporte que quelques niveaux, mais la difficulté est assez élevée. Pour être honnête, je n’ai pas réussi à finir Sublevel Zero à cause de sa difficulté (ok, malgré que j’aime ça je ne suis pas le meilleur, mais la difficulté est là). Vous pouvez facilement vous ramasser à court de balles ou tout simplement de vie, parce qu’il faut spécifier : quand vous finissez un niveau, vous entamez le prochain avec la vie que vous aviez terminé le précédent…Et quand vous mourrez, c’est Game Over, vous recommencez du début. En plus, tous les niveaux sont générés aléatoirement, alors vous serez toujours confronté à un nouveau défi, parfois plus dur et d’autres fois plus faciles. Toute cette difficulté et le fait que les niveaux soient aléatoires, c’est que chose que j’ai vraiment appréciée.

Pour ce qui est de pendant le jeu, il ne faut pas oublier la partie crafting de Sublevel Zero. Vous avez la possibilité d’avoir plusieurs styles d’armes de tirs différentes, et aussi de les améliorer en craftant. Un système bien simple, qui vous mentionne ce qui est disponible à faire avec ce que vous avez, et ce que ça prendra pour le faire. Un total de quatre armes peut être équipé à la fois, et deux utilisé en même temps.

Vous avez aussi la possibilité de modifier et d’améliorer votre vaisseau. Avec les améliorations, vous pourrez augmenter la résistance, le nombre de points de vie et aussi la vitesse. Vous trouverez ces pièces dans des coffres durant votre cheminement à travers différents niveaux ou en détruisant certains ennemis.

Somme toute, Sublevel Zero est un très bon jeu selon moi. Comme j’ai mentionné plus tôt, je ne suis pas un grand fan de jeux indépendants. Par contre celui-là a vraiment retenu mon attention. Surtout pour la surprenante difficulté que j’y ai trouvée et aussi pour la diversité du jeu.

Si vous aimez les Rogue-like et les jeux de tir-action, je vous le conseille. Je sais que je vais passer encore plusieurs heures à y jouer. Seul bémol, il est seulement disponible en anglais. Par contre, pour un jeu en bas de 20$, c’est un excellent choix selon moi. Sublevel Zero est disponible sur Steam pour 16,99$.

Ma note: 9/10


Par: André-Philippe Sauriol

Test effectué sur PC

Seulement disponible en anglais

Site officiel: http://www.sigtrapgames.com/sublevelzero/