[Critique] Stella Glow

Stella Glow  En-tête

De la série des Pokemon, en passant par celle de Golden Sun et Mario and Luigi, les consoles portables de Nintendo ont donné naissance à d’excellents RPGs. La Nintendo 3DS, avec une librairie de plus d’une trentaine de jeux de ce genre, ne fait pas exception et c’est pour cette raison que j’avais bien hâte d’essayer Stella Glow. Ce jeu de rôle stratégique, développé par Image Epoch, me semblait être une belle surprise très intéressante.

Un efficace cliché

On est donc transporté dans le monde de Regnant où, il y a plusieurs années, ‘Dieu’ a puni le peuple en enlevant leurs ‘chansons’. Aujourd’hui, seulement cinq sorcières possèdent le pouvoir des ‘chansons’ et l’une d’entre-elle, Hilda, menace de tout transformer en cristal. Dans cette typique histoire où on doit sauver le monde, on contrôle le personnage d’Alto. Il est un jeune homme avec un passé inconnu, car celui-ci a été retrouvé complètement amnésique près du village où vivent Lisette et sa mère. Il vivra avec cette famille pendant trois ans jusqu’à ce que la sorcière de la destruction cristallise le village. Alto, Lisette et les trois chevaliers du 9ième Régiment entreprendront la quête de réunir les quatre autres sorcières afin d’arrêter cette menace.

Stella Glow a une histoire simple et prédictible. Malheureusement pour les amateurs de récit complexe avec plusieurs rebondissements, le jeu ne comblera pas vos attentes. Par contre, je trouve qu’un RPG avec une histoire légère parsemée d’humour s’apprête bien à une console portable. C’est parfait pour plusieurs courtes séances de jeu ou pour des moments que nous n’avons pas toute notre concentration, comme dans un transport en commun.

Une jouabilité classique

Ce jeu de rôle stratégique ne réinvente pas le genre. Les batailles se déroulent sur un terrain divisé en plusieurs carrés comme un échiquier. Tour par tour, on bouge nos personnages qui peuvent avancer un certain nombre de cases. Par la suite, on peut effectuer une action, soit une attaque, un sort ou une capacité spéciale. Ces actions diffèrent d’un personnage à l’autre et de leur classe. On débloque de nouvelles compétences en cumulant de l’expérience et en augmentant de niveau. Il n’y a rien de bien complexe au niveau des combats. De plus, la courbe d’apprentissage est très lente. On vous permet d’assimiler tranquillement les bases avant d’avoir un défi où on doit réfléchir et effectuer une stratégie pour gagner.

Le tout est donc parfait pour un débutant. Pour les vétérans, il y a des conditions spéciales que l’on peut effectuer durant une mission et qui sont parfois très difficiles à atteindre. Ceux-ci permettent de gagner des objets ou des armes supplémentaires. De plus, il y a des combats non-obligatoire et plus difficile qui permettent d’avoir un bon défi. Au niveau de la jouabilité, le public cible est définitivement le joueur débutant mais j’ai quand même réussi à avoir du plaisir même si le jeu n’a pas une difficulté très élevée.

Le temps est précieux

Le jeu est divisé en chapitre et chacun d’entre eux sont divisés en deux parties. La première partie est le ‘temps libre’ où on obtient un nombre limité de points d’action. Ceux-ci sont utilisés comme on veut pour effectuer des activités. On peut explorer pour trouver des objets, effectuer des travaux pour se ramasser de l’argent ou interagir avec nos compagnons afin de développer une relation et ainsi gagner de nouvelles compétences. On peut aussi sauvegarder notre partie, acheter de l’équipement et des gemmes, sans utiliser nos points d’action.

La deuxième partie est le ‘temps de mission’ qui nous permet de se déplacer sur la carte du monde. Par la suite, on peut choisir d’effectuer la mission principale ou, si on sent le besoin d’augmenter le niveau de nos personnages, une quête ‘sur le côté’. Le jeu est conçu pour avancer dans l’histoire sans avoir besoin de passer inutilement des heures à faire du grinding. Ce qui rend la fluidité du jeu très agréable. Il n’y a pas de perte de temps.

Une expérience réussie

Même si je suis un vétéran du genre, j’ai réussi à trouver mon compte avec Stella Glow. C’est un titre parfait pour débuter dans le monde des SRPG. Les cinématiques et les graphiques exploitent bien la 3D. Le jeu a une très bonne durée de vie qui résulte un excellent rapport qualité/prix.

Ma note 8.5/10


Critique effectuée sur 3DS
Site officiel : http://www.atlus.com/stellaglow/index.html